Publié le 20 mars 2018

ÉNERGIE

EDF attaqué par des communautés mexicaines dans un projet éolien

Une communauté autochtone mexicaine accuse EDF de possibles violations des droits humains dans le cadre d’un projet éolien menée par une filiale de l’énergéticien. Elle a déposé plainte auprès du Point de contact national (PCN) français, représentant national de l’OCDE pour le respect des principes directeurs des multinationales.

La communauté mexicaine accuse EDF de ne pas respecter les droits de l'Homme dans un projet éolien.
@ProDesc

L’éolien n’a pas que des opposants en France. Début février, la communauté mexicaine de l’Union Hidalgo a déposé plainte contre EDF pour de possibles atteintes aux droits humains dans un projet éolien. Selon un communiqué de presse de l’ONG ProDesc (Projet des droits économiques, sociaux et culturels) qui appuie les populations locales, "la communauté a découvert ce projet sans que l’État mexicain ne réalise une consultation pour obtenir son consentement et sans qu’EDF ne l’ait impliquée".

La communauté a saisi le PCN français, organe rattaché à la direction générale du Trésor et censé veiller au respect des principes directeurs de l’OCDE pour les multinationales, pour instaurer les bases d’un dialogue. Dans ce cas précis, c’est le "principe du consentement libre, préalable et éclairé" qui n’aurait pas été respecté par une filiale de l’énergéticien, Eolica de Oaxaca. Le PCN a désormais trois mois pour statuer sur la recevabilité de la plainte.

Comportement répété

De son côté, EDF a réagi en assurant suivre "scrupuleusement les processus existants". "Le Ministère de l’Énergie mexicain, qui a la responsabilité de mener la concertation sur le projet, a engagé une phase préliminaire de la consultation publique afin d’arrêter, avec les communautés concernées, un protocole fixant les modalités de dialogue avec les parties prenantes locales. ( …) Les équipes locales d’EDF réaliseront [ensuite] une campagne d’information en vue de présenter le projet dans sa dimension technique et sociale" explique l’énergéticien à Novethic.

L’ONG fait toutefois valoir que "les omissions observées pour ce projet éolien ne sont pas isolées, mais font partie d’un comportement répété qui doit être modifié au sein des entreprises." Le projet en question serait le quatrième parc éolien d’EDF au Mexique et le 24e dans la région. Les communautés ont également déposé plusieurs recours contre les autorités mexicaines pour dénoncer l’absence de consultation.

Concepcion Alvarez @conce1


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ÉNERGIE

Energies renouvelables

Le développement des énergies renouvelables est chaotique un peu partout dans le monde mais les habitudes de production énergétique changent et la promotion des technologies vertes se développent. Photovoltaïque (énergie solaire), éolien, agrocarburants ou encore biodéchets, les possibilités sont nombreuses.

Total met en service la bioraffinerie de La Mède, malgré l'opposition écologiste

La raffinerie de biocarburants de Total à La Mède (Bouches-du-Rhône), l'une des plus grandes d'Europe, a démarré sa production la semaine dernière. Au grand dam des associations de défense de l'environnement qui s’opposent depuis des années à cette installation. En cause notamment son...

[Bonne Nouvelle] Une usine chimique Arkema passe à 100 % d'autoconsommation électrique solaire

Le monde de la chimie a des process coûteux en énergie. Pour réduire leur impact environnemental, beaucoup misent sur les renouvelables. Ainsi, Arkema vient d’équiper l’un de ses sites Seveso dans les Alpes-de-Haute-Provence d’une centrale solaire de 10 MWc.

énergies renouvelables éoliennes panneaus solaires photovoltaique istock ll28

Les énergies renouvelables emploient 11 millions de personnes à travers le monde

Le photovoltaïque est le principal employeur du secteur, devant l’éolien, tandis que l’offshore est en train de décoller. Selon un récent rapport de l’Agence internationale de l'énergie renouvelable (Irena), 11 millions de personnes travaillaient dans les énergies renouvelables l’an dernier à...

Les pays du G20 prêts à coopérer pour faire de l'hydrogène une énergie clé de la transition écologique

Alors que les chefs d'états se réunissent au Japon dans le cadre du G20 les 28 et 29 juin, les ministres de l’environnement s'étaient déjà concertés quelques semaines auparavant. Ils avaient alors décidé d’accroître leur coopération pour faire émerger une filière mondiale de l’hydrogène. Ce gaz qui...