Publié le 19 mai 2019

ÉNERGIE

[Bonne Nouvelle] Centrales à charbon : l’excellent bilan CO2 de Donald Trump !

Donald Trump avait promis de relancer l’industrie du charbon aux États-Unis, grande pourvoyeuse d’emplois. Mais face à la concurrence du gaz de schiste et des renouvelables, les incitations n’ont pas suffi et 50 tranches ont déjà fermé leurs portes depuis 2015 et 289 depuis 2010.

Pendant la campagne de 2017, Donald Trump avait promis de relancer l'industrie du charbon aux États-Unis.
@SauelLoeb/AFP

Pendant la campagne présidentielle américaine de 2016, Donald Trump n’a pas hésité à mettre un casque de chantier sur la tête et à aller militer pour le charbon sur les sites de mine en danger. Celles-ci étaient alors mises sous pression par la compétitivité du gaz de schiste et par les réglementations environnementales mise en place par l’administration Obama pour aligner le pays sur l’Accord de Paris.

Pourtant, depuis l’arrivée au pouvoir de l’homme d’affaires, cinquante centrales thermiques au charbon ont fermé aux États-Unis. C'est le bilan établi par l'organisation écologiste américaine Sierra Club qui a recensé 50 fermetures, et 51 annonces de fermeture depuis janvier 2017.

40 % de capacités fermées

Début mai encore, les opérateurs de deux centrales au charbon, en Floride et dans l'Utah, ont annoncé leur fermeture d'ici quelques années. Au total, 289 centrales ont engagé leur fermeture depuis 2010, calcule le Sierra Club, soit 40 % de la capacité de production électrique des centrales au charbon. Il en reste 241 qui n'ont pas annoncé de fermeture.

Sous la présidence Trump, une seule nouvelle centrale au charbon a ouvert, en Alaska, il y a quelques semaines, selon l'ONG. "L'industrie du charbon et les opérateurs se précipitent vers la sortie, car économiquement, le charbon n'a plus de sens", dit à l'AFP Jonathan Levenshus, du Sierra Club. "Les tentatives de l'administration Trump pour sauver l'industrie ne marchent pas", dit-il. Le charbon est devenu depuis les années 2010 plus coûteux à exploiter que le gaz naturel, qui connaît une forte croissance.

Outre-Atlantique, le charbon ne devrait être la source que de 25 % de l'électricité l'été prochain (contre 35% en 2015), et le gaz naturel va monter à 40 %, selon une analyse publiée jeudi par l'administration d'information énergétique américaine (EIA). Dans le monde, le charbon compte toujours pour environ 40 % de la production d’électricité.

Ludovic Dupin avec AFP


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ÉNERGIE

Energies fossiles

L’extraction des énergies fossiles se fait à un coût environnemental de plus en plus élevé. Si leur épuisement est encore lointain, les modèles économiques qui ont fait la fortune des grandes compagnies pétrolières sont aujourd’hui bousculés.

Manifestations Siemens Adani JulianStratenschulte DPA AFP

Le PDG de Siemens confirme "à regret" sa participation à la mine de charbon d’Adani en Australie

Au moment où l’Australie est en feu, Siemens a signé un contrat pour équiper l’une des plus grandes mines de charbon dans le pays, celle de Carmichael développé par l’indien Adani. Mis sous pression par la jeunesse écologiste allemande pour quitter le projet, le PDG Joe Kaeser assure qu’il n’a...

Fracturation hydraulique gaz de schiste pixabay

Gaz de schiste : craignant des séismes, l'Angleterre fait marche arrière sur la fracturation hydraulique

Contrairement aux États-Unis, où l'industrie du schiste a connu un boom spectaculaire, en Angleterre, les projets ont vite tourné court. Après plusieurs secousses sismiques et un rapport officiel faisant le lien entre risques de séismes et fracturation hydraulique, le gouvernement britannique a fait...

Baril de petrole annavaczi

[À l’origine] Le pétrole se mesure en baril… comme le whisky

Le système métrique a depuis bien longtemps conquis le monde des échanges commerciaux, y compris dans les pays anglo-saxons. Pourtant le monde continue à parler de la consommation, des réserves et de la cotation du pétrole en termes de baril. Un volume de 42 gallons qui remonte à l’époque où le...

Centrale a charbon a Halle en Allemagne JensSchueter Getty AFP

Le jour n’est pas si loin où les assureurs refuseront de couvrir les mines et centrales à charbon

Il y a encore presque un millier de centrales à charbon prêtes à être construites dans le monde. Mais ces projets ont de plus en plus du mal à trouver des assureurs. Presque tous les acteurs européens et désormais des acteurs américains et australiens refusent de couvrir des centrales et des mines....