Publié le 12 juillet 2017

ÉNERGIE

100 entreprises responsables de 71% des émissions de gaz à effet de serre

71% des émissions globales de gaz à effet de serre depuis 1988 sont dues seulement à… 100 entreprises. Et la moitié de ces émissions est à imputer à 25 d'entre elles. Le Carbon Disclosure Project, auteur du rapport dont sont issus ces chiffres, appelle les investisseurs à peser de tout leur poids pour changer la stratégie de ces sociétés.

Ces 100 entreprises, dont Shell fait partie, ont émis autant de gaz à effet de serre en 28 ans qu'en 237 ans.

China Coal Mining, Saudi Arabian Oil Company, Gazprom, Exxon Mobil, Shell, BP, Chevron, Total… À elles seules, une centaine d’entreprises - pétrolières, gazières ou charbonnières - sont responsables de 71 % des émissions de gaz à effet de serre depuis 1988. Le calcul a été réalisé par le Carbon Disclosure Project (CDP) en partenariat avec le Climate Accountability Institute (CAI), et mis en évidence dans le rapport Carbon Majors Report 2017 (1) paru le 10 juillet. Plus de 50 % de ces émissions de CO2 proviennent de seulement 25 entreprises et pays.

"En 1988, le changement climatique lié à l’activité humaine a officiellement été reconnu par la création du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC), expliquent les auteurs. Depuis, alors qu’elles étaient censées être au courant, les industries liées aux énergies fossiles ont doublé leur contribution au réchauffement climatique en émettant autant de gaz à effet de serre en 28 ans qu’en 237 ans".

Les investisseurs jouent un rôle clé

Les deux plus gros émetteurs sont deux entreprises publiques, China Coal Mining et Saudi Arabian Oil Company, responsables respectivement de 14,3 % et 4,5 % des émissions globales de gaz à effet de serre depuis 1988. Total, qui est la seule entreprise française de la liste, a contribué à 1% des émissions.

Pour changer la donne, le CDP compte sur les investisseurs. En effet, un cinquième des émissions provient d’entreprises bénéficiant de fonds publics et 41% des émissions émanent d’entreprises cotées. Le rapport invite donc ces derniers à peser dans la transition énergétique en se positionnant en faveur d’investissements dans des énergies plus propres.

Selon les auteurs, si l’extraction des énergies fossiles continue au rythme des 28 dernières années, les températures devraient augmenter de 4°C d’ici à la fin du siècle alors que l’Accord de Paris prévoit une augmentation des températures de 1,5 à 2°C maximum.

Concepcion Alvarez @conce1

(1) Carbon Majors Report 2017


© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ÉNERGIE

Energies fossiles

L’extraction des énergies fossiles se fait à un coût environnemental de plus en plus élevé. Si leur épuisement est encore lointain, les modèles économiques qui ont fait la fortune des grandes compagnies pétrolières sont aujourd’hui bousculés.

Un puits de petrole onshore en fonctionnement a la peripherie de Muanda a la pointe sud ouest de la Republique democratique du Congo ALEXIS HUGUET AFP

COP27 : L’Afrique, eldorado pour le développement de nouveaux projets fossiles qui profitent aux autres

En pleine COP27 sur le climat, une COP africaine qui se déroule en Egypte, un nouveau rapport de l'ONG Urgewald vient pointer le niveau très élevé de projets d'énergies fossiles sur le continent. TotalEnergies apparaît comme le premier développeur de projets fossiles en Afrique. Des projets le plus...

Antilope eacop

"Le pipeline de Patrick" scrute les avancées du mégaprojet Eacop

Impossible de se cacher. "Le pipeline de Patrick" cartographie les avancées du mégaprojet pétrolier Eacop, dénoncé par de nombreuses ONGs et par le Parlement européen pour ses atteintes à l'environnement et aux droits humains. Les données numériques deviennent un outil puissant non seulement de...

Plateforme Petroliere Murphy Maiasie TechnipFMC

Budget 2023 : pourquoi la fin des crédits à l’export sur les énergies fossiles est décisive

C’est l’une des principales décisions du projet de loi de Finances pour 2023 sur le plan environnemental : la fin des crédits à l’export pour les projets d’énergie fossile à l’étranger sur l’ensemble de la chaîne de valeur, depuis l’exploration-production jusqu’au transport et au stockage. Un...

Universite de Cambridge KirstenDrew via unsplash

L’Université de Cambridge ne veut plus être financée par les énergies fossiles

Sous pression de ses étudiants et de ses professeurs, la prestigieuse université de Cambridge au Royaume-Uni envisage de couper les liens avec les entreprises des énergies fossiles. Un vote initié par l’un des comités de direction de l’établissement aura lieu à l’automne pour savoir si la recherche...