Publié le 15 février 2017

ÉNERGIE

Malgré des comptes alarmants, EDF persiste dans le nucléaire

EDF ne changera pas de cap. Malgré un chiffre d’affaires en recul de 5,1% et une dette de 37 milliards d’euros, EDF multiplie les investissements dans le nucléaire. Le groupe, qui présentait hier ses résultats annuels, prévoit l'allongement de vie du parc et s’est lancé dans la construction de deux réacteurs nouvelle génération au Royaume-Uni.

Lors de la présentation des comptes du groupe, Jean-Bernard Lévy, PDG d'EDF, se veut rassurant : "Le groupe a surmonté les difficultés et montré sa capacité à résister malgré un environnement dégradé."
Eric Piermont / AFP

2016, annus horribilis pour EDF. Le géant énergétique français a présenté hier ses résultats financiers. Il annonce une baisse de 5,1% de son chiffre d’affaires et un recul de 15,3% de son résultat net courant. 

Pourtant, "EDF est rentable, affirme son PDG Jean-Bernard Lévy. Le groupe a surmonté les difficultés et montré sa capacité à résister malgré un environnement dégradé."

Reste que la dette nette du groupe, même si elle s’est stabilisée cette année, reste à un très haut niveau : 37,4 milliards d’euros. Et elle ne devrait pas se réduire. 

 

Des coûts sous-évalués

 

EDF mise sur l'allongement de la durée de vie des installations nucléaires. Le montant du "grand carénage" (programme de rénovation du parc nucléaire français) s’élève, selon le groupe, à 51 milliards d’euros sur la période 2014-2025. Il devrait donc investir 4 à 5 milliards d’euros par an d’ici 2025.

Pour la Cour des comptes, l’addition a été sous-évaluée. Elle approcherait plutôt les 100 milliards d’euros. Un lourd investissement que l’ASN, l’Autorité de sûreté nucléaire, n’a pas encore validé. Elle ne se positionnera pas avant 2019. 

Même analyse sur le coût du démantèlement. Un rapport parlementaire, publié le 1er février, estimait qu'il avait été sous-estimé par EDF. 

 

Des investissements nucléaires "pas rentables"

 

Malgré ces avertissements, le groupe continue d’investir dans le nucléaire. Il se lance en effet dans le développement de deux réacteurs EPR dans la centrale britannique d’Hinckley Point. Un investissement de 20 milliards d’euros supporté à 66,5% par EDF et 33,5% par son partenaire chinois CGN.

Le groupe réfléchit également au remplacement du parc nucléaire actuel en France par la construction de nouveaux EPR. "Nous avons la nécessité de prévoir le remplacement du parc nucléaire actuel à l’horizon de sa fin de vie. Vers 2030 nous commencerons à le remplacer. Nous travaillons dessus", a indiqué hier Jean-Bernard Lévy. 

Une orientation critiquée par Greenpeace. "EDF continue de s’appauvrir et d’augmenter sa dette en raison de ses investissements nucléaires qui ne sont pas rentables, estime l’ONG. Les dirigeants d’EDF, Jean-Bernard Lévy en tête, n’ont tiré aucune leçon des erreurs du passé." 

 

4 milliards pour une recapitalisation

 

Hier, le conseil d’administration a donné son feu vert pour procéder à une augmentation du capital d’EDF à 4 milliards d’euros. L’État, actionnaire de la société à 85%, lui en a promis 3. Jean-Bernard Lévy tentera de lever le dernier milliard sur les marchés financiers. 

De manière générale, le PDG se dit "confiant" et prévoit un "rebond en 2018", après une année 2017 prévue "difficile".

Marina Fabre
© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

EDF : l’avenir du nucléaire en suspens

Un coût "sous-évalué", une faisabilité technique non "assurée"... C’est un rapport parlementaire sans concession sur le démantèlement des installations nucléaires qui a été rendu public hier. Il met en cause les prévisions d’EDF dans la gestion de son parc atomique. Il appelle surtout...

Sûreté nucléaire : le parc français dans un état "préoccupant"

Manque de moyens financiers, réacteurs approchant les 40 ans d’exploitation… Le président de l’Autorité de sûreté nucléaire pointe le "contexte préoccupant" du parc nucléaire français. Il appelle à une réforme globale du système de contrôle.

Transition énergétique : la feuille de route enfin publiée

Le décret tant attendu sur la Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) a été publié ce vendredi 28 octobre au Journal officiel. Sans surprise, le gouvernement fait l’impasse sur la réduction de la part du nucléaire dans le mix énergétique français. Cette question est renvoyée à......

Toujours en perte de vitesse, les énergéticiens européens obligés de revoir leur business model

2015 a encore été une année sombre pour les énergéticiens. Confrontés à un ralentissement économique qui a fait chuter la demande énergétique, mais aussi au plongeon du cours du pétrole et au dévissage des prix de gros de l’électricité et du gaz, les géants de l’énergie en Europe sont...

Nucléaire : les curieuses projections de la Commission européenne

Quel avenir pour le nucléaire en Europe ? À quel prix ? Selon le rapport sur le Programme indicatif du nucléaire de la Commission européenne, les pays de l'Union vont devoir investir massivement : 450 à 550 milliards seraient nécessaires d’ici 2050 pour prolonger la durée de vie des...

Démantèlement nucléaire : le budget explose pour EDF

EDF aura-t-il les moyens de démanteler ses centrales nucléaires ? Méthode de calcul sous-évaluant les coûts, gestion des déchets radioactifs impossible à chiffrer... La facture risque d'être bien plus salée que prévu. Une chose est sûre : le bilan provisoire des projets de démantèlement en...

Nucléaire : l'incident de Paluel, une perte de savoir-faire

 Un générateur de vapeur de plusieurs centaines de tonnes s’est renversé, le 31 mars, à la centrale nucléaire de Paluel. Un scénario pourtant jugé irréaliste par EDF. De nombreuses voix s'élèvent aujourd'hui pour dénoncer un dysfonctionnement dans l’ensemble du parc nucléaire du groupe....

ÉNERGIE

Energie nucléaire

L’énergie nucléaire fait l’objet de nouveaux débats. Quelle place lui donner dans une perspective de transition énergétique ? A quel coût et avec quels moyens assurer les conditions de sûreté nécessaire? Comment prévenir les risques qui y sont associés ? Les accidents nucléaires de Tchernobyl et Fukushima ont–ils changé la donne ?

Premier ministre Suga Japon Fukushima Tepco

À Fukushima, l’eau contaminée va bientôt être rejetée en mer

Fukushima déborde. Les centaines de milliers de mètres cubes d’eau contaminée s’accumulent sur le site de la centrale nucléaire détruite. Neuf ans après la catastrophe, l’opérateur Tepco arrive au bout de ses capacités de stockage. Depuis des années, des experts appellent à diluer cette eau...

Rejets de futs de dechets radioactifs manche INA

[Les monstres des abysses] Quand l’humanité noyait ses déchets nucléaires au fond de l’océan

La gestion des déchets nucléaires est un vrai casse-tête. Lors du déploiement de l’atome civil sur la planète, la solution de l’immersion de déchets en mer a été employée par plus d’une dizaine du pays. Ce sont des milliers de tonnes de ces bombes à retardement qui reposent aujourd’hui sur le...

Centrale nucleaire de Barakah Qatar AIEA

Le premier réacteur nucléaire du monde arabe entre en service

Les Émirats arabes unis ont annoncé, le 1er août, la mise en service de leur premier réacteur dans la centrale de Barakah. Une première dans cette région du monde dont les besoins énergétiques ont été assurés historiquement par le pétrole et le gaz. Mais le démarrage de cette unité interroge alors...

Cour des comptes EPR CourdesComptes

La Cour des Comptes appelle à prendre du recul sur le nucléaire avant d'engager la France jusqu'au XXIIe siècle

Alors que le calendrier et les coûts de l’EPR de Flamanville, le réacteur nucléaire en construction en Normandie, ont complètement dérivé, la Cour des Comptes appelle à un exercice de vérité sur la filière avant de lancer de nouveaux chantiers de réacteurs en France. Pour les magistrats, le pays...