Publié le 26 avril 2021

ÉCONOMIE

Ynsect, Back market, Phenix... Les prochaines licornes françaises misent sur le développement durable

Elles sont spécialistes de l’alimentation à base d’insectes, permettent de lutter contre le gaspillage alimentaire ou encore de revendre des vêtements de seconde main… et sont devenues, en quelques années des symboles de réussite. À tel point qu’elles sont ou pourraient bientôt devenir des licornes, ces entreprises non cotées dont la valorisation est supérieure à un milliard de dollars. Entre Phenix, Vestiaire Collective ou Ynsect, zoom sur cinq startups écologiques devenus incontournables.

Levee de fonds Nuthawut Somsuk istock
La France espère faire émerger 25 licornes dans les années à venir.
Nuthawut Somsuk

Malgré le Covid-19, la pêche a été bonne pour les startups françaises qui ont généré des levées de fonds exceptionnelles l’année dernière. Si l’Hexagone ne compte aujourd’hui qu’une dizaine de licornes, ces entreprises qui ont dépassé le seuil du milliard de dollars (820 millions d’euros) de valorisation, plusieurs startups dont la valorisation oscille entre 200 et 600 millions sont sur les starting-block. Et en prime, la transition écologique et sociale est au cœur de leur activité.  

Vestiaire Collective et le boom des vêtements d’occasion

En quelques années, Vestiaire Collective est devenu le symbole du succès de la vente des vêtements d’occasion. Spécialisée dans le luxe, la startup française a levé le 1er mars 178 millions d'euros auprès du groupe de luxe Kering et du fonds d'investissement américain Tiger Global Management. Avec cette nouvelle levée de fonds, Vestiaire Collective revendique le statut de licorne. "Le luxe de seconde main est désormais une tendance réelle et profonde, en particulier parmi les jeunes consommateurs", a déclaré François-Henri Pinault, président-directeur général de Kering. Selon la nouvelle licorne française, le marché de la seconde main devrait atteindre plus de 60 milliards de dollars d’ici cinq ans.

Ynsect, le futur de l’alimentation

C'est une levée de fonds qui fait pâlir ses concurrents. En 2019, Ynsect, la startup spécialisée dans l’élevage et la transformation d’insectes pour l’alimentation animale, a levé 110 millions d’euros. Un an plus tard, elle levait 224 millions de dollars supplémentaires pour construire sa ferme à insectes. Son hypercroissance en fait une startup très en vue. Paul-François Fournier, directeur exécutif de l’innovation chez BPI France estime que 25 licornes françaises pourraient émerger dans les prochaines années. Parmi elles, Ynsect. L’avenir paraît d’autant plus radieux pour l’entreprise que l’Autorité européenne de la sécurité des aliments vient de donner son feu vert à l’utilisation dans l’alimentation humaine des "vers de farine".

Phenix, l’anti-gaspi à l’honneur

C’est une pionnière de l’anti-gaspi et de l’économie circulaire. L’année dernière, la startup française Phenix a ainsi sauvé 44 millions de repas de la poubelle et quintuplé le nombre de ses utilisateurs pour atteindre 1,4 million. Forte de son succès, elle s’étend en Europe. Après s’être développée au Portugal et en Espagne, elle met le cap sur la Belgique et l’Italie. Son ambition est de devenir une licorne européenne à impact. "Notre objectif est de lancer nos solutions tech partout en Europe pour réduire d’abord le gaspillage alimentaire, puis d’étendre notre gamme de services au secteur non alimentaire comme on a déjà commencé à le faire en France", précise dans l’Usine digitale le fondateur de Phenix, Jean Moreau.

Back Market, le champion du reconditionné

C’est une startup qui a le vent en poupe, surtout depuis les mesures de confinement. Back Market, spécialiste de la vente en ligne de produits électroniques reconditionnés, a levé 110 millions d’euros en mai dernier avec, comme investisseur principal, Goldman Sachs. Lors du premier confinement, la plateforme française a franchi le cap des trois millions de clients. Elle réussit à allier deux secteurs en plein boom : la transition écologique et le numérique. Avec cette levée de fonds exceptionnelle, Back Market entend se développer à l’international et se place en bonne position pour devenir une potentielle future licorne française.

Ecovadis, le poids lourd de la RSE

Ecovadis n'est plus vraiment une startup mais ses récentes levées de fond en font une entreprise à suivre de près. Cette plateforme d’évaluation RSE (responsabilité sociétale des entreprises) de référence en France et dans le monde a levé l’année dernière 200 millions de dollars auprès du fonds d’investissement américain CVC Growth Partners, une des branches de CVC Capital Partners. Une étape qui lui a permis de se lancer sur le marché américain où le potentiel est énorme. Selon Ecovadis, il s’agit de "l’une des plus importantes levées de fonds jamais réalisées sur le marché de la RSE et traduit l’importance de plus en plus forte de cette dernière pour la réussite des entreprises". De quoi miser sur cette "tech for good" pour atteindre le statut de licorne dans les prochaines années. 

Marina Fabre, @fabre_marina


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

POLITIQUE

Politique

Les acteurs politiques sont les seuls à même d'activer les grands leviers qui permettront, à grande échelle, la transformation responsable de l'économie et de la finance. Des conditions sine qua nonpour s'orienter vers un modèle soutenable.

IStock @SomeMeans Chine Europe

Ouïghours : l'Union européenne suspend les discussions avec la Chine sur l'accord d'investissement

L'Europe durcit sa position sur la situation des Ouïghours en Chine. La Commission a mis entre parenthèses début mai la ratification d'un accord sur les investissements avec la Chine dans un contexte d'escalade des tensions entre les deux blocs. Alors que l'Europe a déjà appliqué des sanctions en...

Liquidation ACHT

[Édito] Les territoires, négligés par la bataille électorale des Régionales, ont besoin d’un avenir durable

L’agitation politique autour des élections régionales s’accroît, mais la relance des territoires oubliés reste peu évoquée. Pourtant, c’est une condition importante pour redonner du souffle à l’économie française. 70 % de la population y vit alors qu’elle capte moins de 20 % de la croissance. Du...

1024px Senat @Jacques Paquier

Référendum sur l’environnement : le Sénat rejette l'ambition que la Constitution "garantisse" la protection de l'environnement

C'est un débat sémantique qui pèse lourd. En vue du référendum prévu fin 2021, l'Assemblée nationale a validé, en mars dernier, l'inscription dans l'article 1er de la Constitution que la France "garantit" la protection de l'environnement. Mais en commission, le Sénat rejette ce terme jugé trop...

Manifestation climat Lyon 28 septembre NICOLAS LIPONNE HANS LUCAS HANS LUCAS VIA AFP

Loi climat : sept points chauds qui seront au cœur des débats à l'Assemblée Nationale

Un an et demi après le lancement de la Convention citoyenne pour climat, le projet de loi Climat et résilience, issu des propositions des 150 citoyens tirés au sort, débarque à l'Assemblée Nationale. À partir de ce lundi 29 mars et jusqu'au 18 avril, les députés seront chargés de statuer sur les 69...