Publié le 04 octobre 2021

ÉCONOMIE

Surendetté, le géant chinois de l’immobilier Evergrande suspend ses opérations sur le marché de Hong Kong

À quelques jours d’une éventuelle faillite du géant de l’immobilier chinois Evergrande, l’entreprise annonce la suspension de sa cotation sur la bourse de Hong Kong. Le conglomérat doit rembourser une dette titanesque de 260 milliards d’euros et ne parvient plus à livrer les appartements promis à ses clients. Les autorités s’attendent à un effondrement du groupe.

Evergrande Hector RETAMAL AFP
La dette d'Evergrande s'élève à 260 milliards d'euros.
@AFP

À la surprise générale, le géant immobilier chinois ultra-endetté Evergrande a suspendu, lundi 4 octobre, ses opérations sur le marché de la bourse de Hong Kong, sans donner de raison. "La négociation des actions de China Evergrande Group sera interrompue", a déclaré la société à la bourse. "En conséquence, la négociation de tous les produits structurés relatifs à la société sera interrompue au même moment". Comprendre : les investisseurs du marché hongkongais ne peuvent plus ni acheter, ni vendre de titres du conglomérat.

Le titre d’Evergrande est maintenant au cœur de l’attention de la planète finance. Le cours des actions de la société a chuté d’environ 80 % depuis le début de l’année. Le groupe est étranglé par une dette de 260 milliards d’euros et se débat depuis plusieurs semaines pour honorer ses paiements d’intérêts et ses livraisons d’appartements. Si Pékin entend protéger les investisseurs chinois d’une éventuelle faillite, en revanche les actionnaires étrangers pourraient en être de leur poche.

Alerte des autorités

Quant à un renflouement direct de l’entreprise par l’État, la probabilité en est très faible. Selon des articles de presse, les autorités ont même demandé aux gouvernements locaux de se préparer à l’effondrement potentiel d’Evergrande. Pendant ce temps, Evergrande a déjà commencé à se délester de certains actifs. La semaine dernière, le groupe a notamment annoncé qu’il allait vendre une participation de 1,5 milliard de dollars (1,3 milliard d’euros) dans une banque régionale afin de lever les capitaux dont elle a tant besoin.

Pas de quoi rassurer les actionnaires, des centaines de personnes, des investisseurs privés et des clients de l’entreprise, ont manifesté ces dernières semaines devant des bureaux d’Evergrande dans plusieurs régions du pays afin d’exiger l’achèvement des travaux ou le remboursement de sommes déjà versées. Le groupe a admis être confronté à des "défis sans précédent" et a prévenu qu’il pourrait ne pas être en mesure de faire face à ses engagements.

La chute d’Evergrande risque d’être un choc assez important dans le monde la finance, mais le risque d’effondrement systémique comme ce fut le cas après la faillite de Lehman Brothers est très faible. La finance chinoise est peu connectée avec le reste du monde et la part des investisseurs étrangers dans la dette du groupe est relativement faible, de l’ordre de 20 milliards d’euros. Il se dit que les autorités chinoises ne soutiendront pas outre mesure l’entreprise, pour en faire un exemple d’un excès de "capitalisme" et de la rapide fortune faite par son fondateur Xu Jiayin, un ancien ouvrier métallurgiste.

Ludovic Dupin avec AFP


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

POLITIQUE

Politique

Les acteurs politiques sont les seuls à même d'activer les grands leviers qui permettront, à grande échelle, la transformation responsable de l'économie et de la finance. Des conditions sine qua nonpour s'orienter vers un modèle soutenable.

Valerie Pecresse presidentielle JULIEN DE ROSA AFP

Valérie Pécresse, candidate de la droite républicaine, a une petite place pour l’environnement

Les militants des Républicains ont finalement désigné Valerie Pécresse comme candidate aux Présidentielles pour porter la voix de la droite républicaine. Mettant en avant une grande première, la désignation d’une femme pour mener la campagne d’un parti de gouvernement, la Présidente de la Région île...

Pays heureux

Finlande et Nouvelle-Zélande : la réussite de ces pays ringardise le PIB

Alors que de plus en plus de pays réfléchissent à faire évoluer leurs indicateurs de croissance, la Finlande et la Nouvelle-Zélande sont déjà passées à l’acte. Elles évaluent leurs performances non plus seulement à l’aune de la croissance mais aussi du bien-être. Ce n’est donc pas un hasard si ces...

3 COO

3% de déficit : une règle d'or fixée un peu par hasard

La Commission européenne lance une consultation publique sur une hypothétique réforme du Pacte de stabilité et de croissance qui encadre les politiques budgétaires des États membres. Ce pacte a notamment érigé en règle d’or la limite d’un déficit public à 3% du PIB. Mais comment et sur quels...

Mesures fiscales cco

La théorie du ruissellement défendue par Emmanuel Macron ne passe pas l’épreuve des faits

Les réformes fiscales de 2018, dont la fin de l'impôt sur la fortune, devaient transformer les baisses de taxes des ménages les plus riches en investissements dans l’économie réelle. Mais un rapport de France Stratégie vient à l'encontre de cette théorie. Dans les faits, les réformes n’ont pas eu...