Publié le 06 juillet 2021

ÉCONOMIE

Sous l’égide du Prince Charles, les assureurs britanniques s’engagent à verdir leurs offres de produits

Des compagnies d’assurances britanniques et les filiales anglaises de grands groupes internationaux ont rejoint l’initiative pour des marchés durables créés par le Prince Charles début 2020. Ils se sont réunis dans un groupe de travail qui doit mettre en place de nouveaux dispositifs permettant à la fois de mieux couvrir les catastrophes climatiques et de financer les solutions permettant de lutter contre le changement climatique.

Prince Charles Lloyd s Insurance task force 2021 Lloyds
Le Prince Charles a inauguré dans les locaux de la Lloyd's un groupe de travail de 17 assureurs pour lutter contre le changement climatique.
@Lloyd's

Dix-sept grands groupes d’assurance agissant au Royaume-Uni se sont réunis pour apporter de nouvelles réponses au changement climatique. Axa, Legal & General, Munich Re, Allianz, etc., ont formé "l’Insurance task force" (groupe de travail de l’assurance) au sein de l’initiative pour des marchés durables (Sustainable market initiative) créée par le Prince Charles en 2020. Cette initiative vise à regrouper de grands décideurs mondiaux pour rendre l’économie plus durable.

Le jour de l’annonce, le Prince Charles s’est rendu en personne dans les locaux de la Lloyd’s, l’une des principales places de marché mondiale pour l’assurance qui assurera la présidence du groupe de travail. "Mon espoir sincère est que l’industrie relèvera ces défis (des événements climatiques, NDR), les verra comme des opportunités, et qu’elle évitera la tentation de restreindre les couvertures d’assurance mais plutôt qu’elle innovera dans de nouveaux produits", a-t-il déclaré pour inaugurer l’Insurance task force.

Le groupe de travail s’est fixé pour mission de trouver des solutions pour atténuer les effets des catastrophes climatiques, les assureurs se trouvant aux premières loges lorsqu’elles se produisent. Les membres de la task force vont travailler à mettre en place de nouveaux types de polices d’assurance, notamment pour les particuliers. Les dix-sept compagnies d’assurance prévoient par exemple de mettre en œuvre de nouvelles clauses dans les contrats d’assurance habitation, stipulant qu’en cas de destruction d’une maison, la reconstruction doit se faire avec des matériaux durables compatibles avec une transition bas carbone.

Couvrir les secteurs prioritaires

Côté entreprises, les assureurs veulent aussi développer de nouveaux produits pour mieux couvrir certaines industries jugées prioritaires pour lutter contre le changement climatique, et les aider à se développer à l’international. Deux nouvelles polices sont déjà en cours de création pour des secteurs de l’énergie comme le nucléaire, l’hydrogène ou l’éolien offshore.

Les assureurs veulent également créer un dispositif permettant d’aider les pays émergents à faire face aux impact sociaux et économiques du changement climatique, et à l’augmentation des événements climatiques. Ils prévoient de développer un service combinant assurance et gestion préventive du risque, avec un premier pilote dans le courant de l’année.

Les activités de gestion d’actifs des assureurs sont également mises à contribution. Avec près de 30 000 milliards de dollars sous gestion, celles-ci représentent une puissante force de frappe pour financer la transformation de l’économie. De nombreuses compagnies d'assurance ont déjà pris des engagements pour ne plus financer les entreprises trop émettrices de gaz à effet de serre, comme celles du secteur du charbon thermique, c'est le cas de la Lloyd's récemment. Les membres du groupe de travail veulent également augmenter les flux de capitaux de leurs compagnies vers des projets bénéfiques pour le climat aussi bien dans les pays développés que dans les pays émergents.

Ces différents dispositifs devraient être rapidement mis en œuvre, l’Insurance task force s’étant donné jusqu’à la fin de l’année 2021 pour y parvenir. Juste à temps pour la COP 26, qui se déroulera à Glasgow (Écosse) à la fin de l’année, sous la présidence du Royaume-Uni.

Arnaud Dumas, @ADumas5


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

POLITIQUE

Politique

Les acteurs politiques sont les seuls à même d'activer les grands leviers qui permettront, à grande échelle, la transformation responsable de l'économie et de la finance. Des conditions sine qua nonpour s'orienter vers un modèle soutenable.

Rentree mediatique metamorworks

[Édito] Rentrée politique et médiatique : sans tenir compte des chocs climatiques, elle tournera à vide

La présentation des grilles de rentrée des médias audiovisuels met le cap sur les Présidentielles. Commentateurs politiques, spécialistes du microcosme et des petites phrases sont appelés massivement à la mobilisation. En revanche, pas d’experts environnementaux capables de décortiquer les...

IStock @Andrii Yalanskyi

Loi climat : les désaccords entre l’Assemblée nationale et le Sénat discutés en commission

Le projet de loi Climat et résilience est examiné en Commission mixte paritaire le 12 juillet. L'objectif de cette session, qui rassemble sept députés et sept sénateurs, est de trouver un compromis sur un texte commun. Après l’examen des articles par les deux chambres en avril et en juin, des points...

Jean Castex MArtin Bureau AFP

Climat : Le gouvernement enterre le référendum visant à inscrire la protection de l'environnement dans la Constitution

La protection de l'environnement ne figurera pas dans l'article 1er de la Constitution. Le Premier ministre Jean Castex a en effet annoncé le 6 juillet que le référendum sur cette question n'aurait finalement pas lieu. Alors qu'il est essentiel pour la tenue du plébiscite que l'Assemblée nationale...

Abstention elections Sandrine Marty Hans Lucas Hans Lucas AFP

Abstention : quatre pistes à explorer pour remobiliser les électeurs

Aux deux tours des élections régionales 2021, près de deux tiers des électeurs ont décidé de faire l’impasse sur la visite de leur bureau de vote. C’est une vraie crise démocratique. Si l’appel à réformer l’offre politique se fait entendre, on peut aussi repenser la façon de voter. Certains pays ont...