Publié le 07 septembre 2020

ÉCONOMIE

Plan de relance : la Caisse des dépôts, bras armé de l’État pour la transition écologique et solidaire

Dans le cadre du grand plan de relance de 100 milliards d’euros annoncé par l’État pour soutenir l’économie, 26 milliards vont être apportés par la Caisse des Dépôts. Celle-ci va se concentrer sur quatre axes prioritaires : la transition écologique, le logement, le soutien aux entreprises et la cohésion sociale.

CDC on a un plan CDC
La Caisse de Dépôts va apporter 26 milliards d'euros au plan de relance français.
@CDC

Un massif plan de relance de 100 milliards d’euros a été annoncé par le gouvernement le 3 septembre dernier. Si la majorité vient de l’Union européenne et de l’État, 26 milliards seront issus des fonds propres de la Caisse des dépôts et consignations (dont Novethic est une filiale), véritable bras financier de l'État. "Nous allons investir l’argent des Français, l’épargne du livret A que nous gérons, pour accélérer la transition écologique et le passage à une économie plus inclusive", explique Éric Lombard, directeur général de la CDC.

Cette somme sera consacrée à quatre grand chantiers. Premièrement, 11,1 milliards d’euros iront au logement. L’objectif est de "permettre à tous de se loger", assure l’institution financière. Entre autres chantiers, la CDC va accélérer la construction de 40 000 logements sociaux neufs en un an. Par ailleurs, elle vise à "déployer un plan de 5 000 logements pour les travailleurs clés, avec un ciblage particulier du personnel soignant".

Rénovation thermique et transports propres

Deuxièmement, 6,3 milliards d’euros sont mobilisés pour la transition écologique. Il s’agit ainsi de financer la rénovation thermique de 22 millions de mètres carrés de logements sociaux, de bâtiments publics et de bâtiments tertiaires privés. Elle va aussi financer 8,8 GW de nouvelles capacités hydrauliques, éoliens et solaires (l’équivalent de huit réacteurs nucléaires en termes de puissance). Une grosse part ira vars la mobilité avec le financement de 11 000 véhicules bas carbone (véhicules électriques, au gaz naturel, véhicules à hydrogène) et de 50 000 bornes de recharge électrique.

Troisièmement, 8,3 milliards d’euros iront au "soutien des entreprises et de l’économie". Sur cette somme, un milliard financera les territoires d’industrie pour favoriser la relocalisation des entreprises. Il s’agira également d’accélérer le déploiement du très haut débit en France ou d’aider la reprise des petits commerces. Quatrièmement, 500 millions d’euros alimenteront la cohésion sociale à travers l’amélioration de l’insertion professionnelle des personnes handicapées ou la création/rénovation de 15 000 places en EHPAD.

Éric Lombard donne la mesure de l’effort financier de la CDC. Alors que la planification pré-crise visait un investissement de 4 milliards d’euros par an, ce sont 10 milliards d’euros par an qui vont être investis sur les deux prochaines années. "Soit une hausse de 150 %", assure-t-il. En sus, la CDC réaffirme sa volonté d’une décarbonation totale de son portefeuille d’actifs de 170 milliards en 2050, avec la publication prochaine d’objectifs intermédiaires pour 2025.

Ludovic Dupin


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

POLITIQUE

Politique

Les acteurs politiques sont les seuls à même d'activer les grands leviers qui permettront, à grande échelle, la transformation responsable de l'économie et de la finance. Des conditions sine qua nonpour s'orienter vers un modèle soutenable.

La traversee de Paris

[À l’origine] Le couvre-feu, du Moyen-Age à aujourd’hui : l'histoire d'un passé douloureux

Pour la première fois en France, un couvre-feu a été imposé pour des raisons sanitaires. 46 millions de Français sont concernés. Si, à l'origine, le couvre-feu était utilisé au Moyen-Âge dans un sens littéral, en éteignant les feux de cheminées la nuit pour éviter les incendies, il évoque...

Jean castex covid 19

Covid-19 : Jean Castex met 46 millions de Français sous couvre-feu

Face à l'évolution "rapide et préoccupante de l'épidémie", Jean Castex vient d'étendre le couvre-feu de 21 heures à six heures du matin dans 38 départements supplémentaires pour un total de 54. 46 millions de Français sont désormais concernés. Les effets ne seront visibles que dans deux à trois...

Hommage Samuel paty ChristopheArchambault AFP

Après l’assassinat de Samuel Paty, la haine sur les réseaux sociaux devient la cible prioritaire du gouvernement

Le lynchage de l’enseignant Samuel Paty sur les réseaux sociaux a conduit à son assassinat. Le Premier ministre veut créer un délit "de mise en danger par la publication de données personnelles" sur Internet. Une nouvelle loi qui remplacera la loi Avia sur la haine en ligne, censurée par le Conseil...

Manifestation bastille attentat Samuel Paty SamirMaouche HansLucas AFP

Séparatisme, École, Réseaux sociaux : Emmanuel Macron riposte après l’attentat de Conflans-Sainte-Honorine

La mort du professeur Samuel Paty, décapité pour avoir montré en classe des caricatures de Mahomet dans un cours sur la liberté d’expression, a vivement fait réagir l’Exécutif. Il annonce des réponses fortes, dès cette semaine, concernant le contrôle des associations soupçonnées de séparatisme ou de...