Publié le 13 septembre 2022

ÉCONOMIE

Haro sur les influenceurs: fin du placement de produits bling-bling ?

Près d’un million de spectateurs ont regardé l’émission "Complément d’enquête" diffusé le 11 septembre sur les dérives des influenceurs, spécialistes du placement de produits et de fortunes dans les paradis fiscaux. L’impact sur leur terrain de jeux, les réseaux sociaux, est considérable. Mais c’est maintenant à la justice d’enquêter après la plainte pour escroquerie déposée contre la principale agence française d’influenceurs par le rappeur Booba. Influenceur, un métier à risque d’allégations trompeuses ?

Reseaux sociaux influenceurs instagram istock grinvalds
La promotion de marques peu scrupuleuses commence à être poursuivie en justice.
@iStock / Grinvalds

Le titre de l’émission "Complément d’enquête" diffusée sur France 2 était prometteur : "Arnaques, fric et politique le vrai business des influenceurs". Elle a tenu ses promesses révélant au grand jour les petites combines et les grosses fortunes de ceux dont le métier consiste, pour l’essentiel, à faire vendre des produits. Ils les portent, les testent et les conseillent à leur audience. Leurs abonnés constituent une sorte de marché captif où ce marketing direct fait un tabac. Plus ils sont nombreux, plus cela rapporte gros. Comme le montre le tweet ci-dessous, ces influenceurs bling-bling sont très fiers de revendiquer l’absence totale de paiement d’impôts sur leurs revenus grâce à l’installation dans des paradis fiscaux comme Dubaï.

Au-delà des attaques contre la capacité de ces influenceurs à véhiculer un mode de vie bling-bling où tout n’est que luxe tapageur, l’enquête de France 2 révèle la capacité de cet ultime avatar de la société de consommation à générer des arnaques.

Les premières victimes sont les followers de ces starlettes rendues célèbres par la téléréalité. Il y a quelques jours, le parquet de Grasse a ouvert une enquête à la suite de la plainte pour escroquerie déposée par le rappeur Booba contre la principale agence d’influenceurs françaises, Shauna Events dirigée par Magali Berdah. La peine pour les faits dénoncés peut aller jusqu’à 10 ans de prison. Si le business de l’influence a été particulièrement lucratif, une émission comme Complément d’enquête, ainsi que la plainte pour escroquerie, contribuent largement à décrédibiliser ces influenceurs qui ont tout fait pour empêcher la diffusion du reportage.

Multiplication des escroqueries

Ces mises en garde sont d’autant plus indispensables que les escroqueries se multiplient.  Dans le viseur des autorités de marché pour la promotion de conseils financiers risqués, ce type d’influenceurs sont aussi accusés de faire vendre des vrais-faux produits dangereux et d’exposer leurs utilisateurs à de vrais risques. L’influenceuse Cindy par exemple a utilisé le champoing Nicky Cosmetics pour lequel elle faisait du placement de produits. Elle a perdu ses cheveux par poignées. Elle a raconté à Brut que l’agence qui les fabriquait lui avait recommandé de faire semblant pour continuer à diffuser massivement un produit contenant des substances toxiques dont les services de l’État demandaient l’interdiction !

Pour certains le premier problème est la crédulité de ceux qui suivent aveuglement des influenceurs bling-bling dont l’icône a longtemps été Kim Kardashian. Pour d’autres le problème est beaucoup plus profond puisqu’ils sont aujourd’hui le principal vecteur de diffusion marketing de nombreux produits.  La marque cosmétique CéraVé peut en témoigner. Spécialiste des soins pour la peau accessible, elle est devenue un succès mondial uniquement grâce à la recommandation des influenceurs de Tik Tok et sans aucun marketing traditionnel !

Anne-Catherine Husson Traore, @AC_HT_, directrice générale de Novethic


© 2023 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

POLITIQUE

Politique

Les acteurs politiques sont les seuls à même d'activer les grands leviers qui permettront, à grande échelle, la transformation responsable de l'économie et de la finance. Des conditions sine qua nonpour s'orienter vers un modèle soutenable.

Jacinda ardern MICHAEL BRADLEY AFP

Jacinda Ardern, Première ministre néo-zélandaise emblème d'une politique alternative, démissionne

Le parcours de Jacinda Ardern, la Première Ministre néo-zélandaise, aura cassé tous les codes politiques depuis le début. Élue par surprise en 2017 à 37 ans, elle aura dirigé le pays pendant six ans en assumant maternité, empathie avec la population, attitude exemplaire lors des attentats de...

Assaut contre les batiments du Congres de la Cour supreme et du palais presidentiel Brasilia janvier 2023 EVARISTO SA AFP

La prise éphémère des symboles démocratiques de Brasilia incarne les nouvelles batailles de l’extrême droite

Pendant quatre heures dimanche, les partisans de Jair Bolsanaro ont rejoué la prise du Capitole sous d’autres latitudes. Couverts de drapeaux brésiliens, ils ont pris d’assaut la place des Trois pouvoirs construite par Oscar Niemeyer, vandalisant au passage le Congrès, la Cour Suprême et le palais...

Montage photos tondelier ciotti bompard marseille dec 2022 AFP

Les changements à la tête de quatre partis politiques feront-ils plus de place à l'écologie dans le débat public ?

Quatre nouveaux dirigeants de partis politiques ont été désignés ce week-end. Élus par des militants, comme Marine Tondelier pour EELV et Eric Ciotti pour les Républicains ou désignés par les instances de leurs partis comme Manuel Bompard qui remplace Jean-Luc Mélenchon à la tête de la France...

Eva Kaili Parlement europeen CCO

Qatar 2022 : la compétition sportive n’a pas dissipé le parfum de corruption qui flotte jusqu’au Parlement européen

Les appels au boycott se sont taris face aux matches de football mais la corruption dénoncée depuis l’attribution de la Coupe du Monde poursuit ses ravages. Elle est à l’origine de l’interpellation de la vice-présidente grecque du Parlement européen vendredi. Eva Kaili, du parti S&D, s’était...