Publié le 23 avril 2021

ENVIRONNEMENT

"Feuilles de combat à l'usage des jeunes générations" : Naomi Klein encourage à s'engager pour la justice climatique

En cette journée internationale du livre et au lendemain de la journée de la Terre, Novethic présente le nouvel ouvrage de Naomi Klein et Rebecca Stefoff "Vaincre l'injustice climatique et social", publié le 21 avril. Dans cet essai, les autrices s'adressent aux jeunes générations. Elles livrent des outils pour comprendre le réchauffement climatique, et s'engager efficacement. 

Naomi klein actes sud

@Actes-Sud

Naomi klein cover"Je vois trois feux qui couvent. Le premier est le changement climatique qui consume la planète. Le deuxième est la colère, la peur et l'intolérance qu'inspire la migration climatique […]. Mais le troisième feu, c'est celui qui brûle dans les entrailles des jeunes générations militantes", écrit Naomi Klein dans l'ouvrage Vaincre l'injustice climatique et social*, rédigé avec Rebecca Stefoff et publié en France le 21 avril. L'enjeu du livre est affirmé : "alimenter ce feu" et "l'aider à grandir".

Dans ce nouvel essai, la journaliste d'investigation et l'écrivaine s'adressent d'abord aux jeunes générations, "celles qui grandissent en sachant que la Terre ne sera plus habitable dans quelques décennies". Elles retracent, dans un premier temps, l'origine du changement climatique, ses conséquences environnementales. Elles évoquent aussi les effets sociaux, avant de livrer un inventaire des pistes et des outils pour tenter de "changer l'avenir".

Comprendre et s'indigner

Si Naomi Klein a souhaité que le livre soit accessible aux enfants à partir de 12 ans, elle entend cependant aller au-delà des discours simplistes trop souvent répétés. L'ouvrage conte comment la prise de conscience environnementale s'est développée dans les années 80, mais aussi, de quelle façon celle-ci a été remise en cause par un mouvement déterminé à préserver ses intérêts économiques.

Point de bascule, néolibéralisme, écofascisme... Les autrices se confrontent aux gros mots et aux grands maux, et expliquent, exemples à l'appui, le lien inextricable qu'il existe entre crise climatique et justice sociale. Elles détaillent en particulier les risques qui pèsent sur les populations les plus précaires, pas seulement dans l'hémisphère Sud, mais aussi au cœur des pays occidentaux. Un évènement est particulièrement développé, l'ouragan Katrina de 2005, en Nouvelle-Orléans, qui a révélé au grand jour et exacerbé les fractures existantes entre populations blanches et afro-américaines.

S'inspirer 

Les autrices s'adressent aux jeunes déjà mobilisés, mais pas uniquement. "Cette génération tire la sonnette d'alarme, c'est une sonnette d'alarme civilisationnelle, a détaillé Naomi Klein au micro de France culture le 19 avril. En même temps, beaucoup de jeunes ne sont pas dans la rue mais ils ont extrêmement peur, face à l'isolement, au désespoir, à la dépression, et nous sommes en train de les perdre. C'est pour ça que je voulais écrire un livre qui puisse toucher les jeunes qui ne sont pas déjà descendus dans la rue ".

Créer un mouvement, planter un million d'arbres, organiser des grèves, s'investir en politique sans avoir le droit de vote.... Du Kenya aux États-Unis, des peuples autochtones du Canada jusqu'en Allemagne, le livre est jalonné d'initiatives de jeunes pour le climat initiées partout dans le monde.  Elles démontrent une chose : que les jeunes sont prêts à tout pour être pris au sérieux, et qu'ils sont plus que jamais unis au-delà même des frontières. 

Pauline Fricot, @PaulineFricot

* Vaincre l'injustice climatique et sociale, Naomi Klein, Actes Sud, avril 2021, 304 pages.


© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

POLITIQUE

Politique

Les acteurs politiques sont les seuls à même d'activer les grands leviers qui permettront, à grande échelle, la transformation responsable de l'économie et de la finance. Des conditions sine qua nonpour s'orienter vers un modèle soutenable.

Academie des futurs leaders Davood Maeili

Alice Barbe, cofondatrice de l’Académie des futurs leaders : "La politique ce n’est pas gouverner, c’est servir"

Qui veut encore entrer en politique ? Peu de personnes, toutes les mêmes en tout cas, sorties de grandes écoles et du même moule alors même que des entrepreneurs sociaux, des activistes pourraient se lancer. Pour rétablir des ponts entre ces agitateurs de la société civile et la politique, Alice...

Boris johnson NIKLAS HALLE N AFP

Johnson après Trump, les populistes à mèche blonde vont-ils lâcher le pouvoir dans les démocraties qu’ils épuisent ?

La démission de 45 membres de son gouvernement a acculé Boris Johnson à la démission. Il avait réussi à rester au pouvoir malgré les scandales des "partygate", ses vérités alternatives, ses remises en cause des engagements du traité post-brexit, son plan de transfert des migrants vers le Rwanda… Il...

Elisabeth borne discours de politique generale BERTRAND GUAY AFP

Élisabeth Borne défend sa "radicalité écologique" sans décroissance et avec nationalisation d’EDF

Dans son discours de politique générale, la Première Ministre, Élisabeth Borne, a engagé la bataille des mots pour le climat. Elle a revendiqué une "radicalité écologique", terme jusqu’ici utilisé dans les cercles engagés tout en refusant la "décroissance". Elle a donné très peu d’éléments concrets...

Ministre transition ecologique christophe bechu Geoffroy VAN DER HASSELT AFP

Remaniement : Christophe Béchu prend les rênes d’un ministère de la Transition écologique rétrogradé

Christophe Béchu, ex-LR, remplace Amélie de Montchalin à la tête du ministère de la Transition écologique. Maire d’Angers il tranche avec le profil technocrate de sa prédécesseure. Reste à savoir quel sera son cap alors que la feuille de route n’est pas définie, rendant encore plus brumeux ce...