Publié le 31 août 2021

ÉCONOMIE

En amont de la COP 26 de Glasgow, le gouvernement écossais nomme deux ministres écologistes

Deux députés écologistes vont faire leur entrée dans l’exécutif écossais. Le gouvernement écossais a passé une alliance avec le parti des Verts pour renforcer sa politique climatique à seulement quelques semaines d’accueillir la COP 26 à Glasgow, la capitale économique de l’Écosse. Cette alliance vise aussi à mettre la pression sur Boris Johnson, le premier ministre britannique, afin qu’il autorise la tenue d’un nouveau référendum sur l’indépendance écossaise.

Nicola Sturgeon premiere ministre Ecosse Scottish Government
Nicola Sturgeon, la première ministre du gouvernement écossais, a passé un accord avec le parti des Verts pour renforcer sa politique climatique.
@Scottish Government

C’est une première au Royaume-Uni. Deux membres du parti des Verts vont entrer au gouvernement écossais dirigé par la première ministre Nicola Sturgeon. Le gouvernement et le Scottish Green Party ont conclu un vaste accord visant à construire une "relance post-Covid verte, à répondre à l’urgence climatique et à créer un pays plus juste". Le nom des deux nouveaux membres du gouvernement n’a pas encore été dévoilé, mais ils seront issus des rangs du parlement où siègent huit députés Verts.

Le gouvernement écossais montre patte verte à quelques semaines de la COP 26, le sommet international des chefs d’État sur le climat qui se tiendra justement à Glasgow début novembre. L’accord signé avec le parti des Verts contient de nombreux engagements pour verdir cette nation composante du Royaume-Uni qui, depuis 1998, dispose d’un certain degré d’autonomie. Ils prévoient ainsi de renforcer les investissements publics dans des infrastructures moins émettrices de gaz à effet de serre : transports publics, éolien offshore et énergies marines, efficacité énergétique, etc.

Refus du "business as usual"

"Les enjeux ne pourraient pas être plus élevés, avec la conférence sur le climat COP 26 arrivant à Glasgow, l’Écosse se trouve dans la position de faire preuve de leadership sur le climat", estime Lorna Slater, la codirigeante du parti des Verts. Pour Nicola Sturgeon, la première ministre écossaise, l’accord avec les Verts doit renforcer l’action de son gouvernement. "(Cet accord) reconnaît que le "business as usual" n’est pas suffisant – nous avons besoin d’audace, de courage et nous ferons les choses différemment. C’est ce que nous offrons", déclare-t-elle.

Il s’agit également d’un moyen de faire un pas de plus vers l’indépendance de l’Écosse. L’accord prévoit expressément la tenue d’un référendum avant la fin du mandat parlementaire. En s’alliant avec les Verts, la dirigeante du Parti national écossais (SNP, Scottish national party) obtient la majorité absolue au Parlement, qui ne lui avait échappée que d’un siège lors des élections de mai dernier. Ce pouvoir renforcé va lui permettre d’accentuer sa pression sur Boris Johnson, le premier ministre du Royaume-Uni, afin qu’il autorise la tenue d’un référendum sur l’indépendance.

Le premier référendum, en 2014, s’était soldé par un échec des indépendantistes. Mais depuis le Brexit, auquel une majorité d’Écossais s’était opposée, l’idée d’une séparation des autres nations du Royaume-Uni et d’un retour au sein de l’Union européenne refait son chemin.

Arnaud Dumas, @ADumas5


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

POLITIQUE

Politique

Les acteurs politiques sont les seuls à même d'activer les grands leviers qui permettront, à grande échelle, la transformation responsable de l'économie et de la finance. Des conditions sine qua nonpour s'orienter vers un modèle soutenable.

3 COO

3% de déficit : une règle d'or fixée un peu par hasard

La Commission européenne lance une consultation publique sur une hypothétique réforme du Pacte de stabilité et de croissance qui encadre les politiques budgétaires des États membres. Ce pacte a notamment érigé en règle d’or la limite d’un déficit public à 3% du PIB. Mais comment et sur quels...

Mesures fiscales cco

La théorie du ruissellement défendue par Emmanuel Macron ne passe pas l’épreuve des faits

Les réformes fiscales de 2018, dont la fin de l'impôt sur la fortune, devaient transformer les baisses de taxes des ménages les plus riches en investissements dans l’économie réelle. Mais un rapport de France Stratégie vient à l'encontre de cette théorie. Dans les faits, les réformes n’ont pas eu...

Sandrine Rousseau Yannick Jadot Antonin Burat Hans Lucas Hans Lucas via AFP

Le drapeau écologiste sera porté par Yannick Jadot qui élargit son horizon de campagne

Et si la campagne présidentielle avait vraiment commencé avec la Primaire écologiste qui, contre vents et marées médiatiques, a tenté de dessiner un nouvel agenda politique ? Yannick Jadot a battu d’une très courte tête Sandrine Rousseau lors du second tour de la primaire du parti. Un score serré...

Lections allemagne resultats provisoires ALEXEY VITVITSKY SPUTNIK SPUTNIK VIA AFP

Élections en Allemagne : ces défis que devra relever la nouvelle coalition pour réussir la transition écologique

Dimanche 26 septembre, les 60 millions d'électeurs allemands étaient appelés à désigner le successeur d'Angela Merkel. Si les sociaux-démocrates du SPD semblent l'emporter d'une courte tête, ils sont au coude à coude avec les conservateurs de la CDU-CSU, faisant perdurer le mystère sur l'identité du...