Publié le 06 avril 2021

ÉCONOMIE

[Édito] Respect des mesures sanitaires et inégalités, la guerre perdue de l’image

La trêve de Pâques aura été marquée par plusieurs images désastreuses susceptibles de miner l’efficacité des mesures de restriction liées au semi-confinement plus ou moins généralisé. Les images du reportage de M6 sur les très chics et chers diners clandestins à Paris et celles des canons à eau ciblant la foule de jeunes rassemblés dans un bois à Bruxelles sont les détonateurs d’une protestation contre les inégalités, mises en avant par les mesures sanitaires.

Restaurants clandestins M6
Dimanche 4 avril, M6 a diffusé un reportage révélant des dîners clandestins dans Paris réservés à une riche clientèle.
@M6

Près de quatre millions de vues pour l’extrait de ce reportage diffusé par M6 le 2 avril au sujet de ces fêtes chics et chères organisées à Paris sur invitations. Le tollé suscité par sa diffusion n’est pas lié qu’à la suggestion du fait que "des ministres" - jamais nommés - y auraient participé. Ces images sont un signal fort que les mesures sanitaires ne sont pas appliquées de la même façon pour tous.

Ceux dont le niveau de vie permet d’adoucir la rigueur du semi-confinement, grâce à ces diners ou leurs résidences secondaires, jouissent de privilèges qui semblent de plus en plus insupportables à ceux qui sont en première ligne des difficultés sociales. Même la prise de rendez-vous pour la vaccination sur DoctoLib a renforcé les inégalités d’accès tant "l’illectronisme" (incapacité à utiliser des outils numériques) est répandu parmi le plus défavorisés.

Manger les riches

La manifestation de cette colère sur les réseaux sociaux aboutit à des hashtags sanguinaires comme #MangerLesRiches. Signe que l’embrasement de la crise des gilets jaunes est un feu mal éteint. La crise sanitaire et l’assignation à résidence qui en résulte, se double d’une fermeture des restaurants, des cantines et des centres commerciaux, grands pourvoyeurs d’emploi de ceux qui ont massivement envahi les ronds-points en 2018.

Les tensions sociales ne sont pas qu’un phénomène français. Les images spectaculaires du bois de La Cambre à Bruxelles jeudi où "la Boum" organisée sur les réseaux sociaux par des jeunes qui voulaient faire un piquenique géant a dégénéré en émeute : canons à eau pour les policiers, pierres pour les jeunes, blessés de part et d’autre.

Ces images disent l’impuissance des gouvernements qui tentent de masquer avec des mesures sécuritaires leurs difficultés à faire rétablir l’ordre sanitaire. Elles créent un doute sur l’exemplarité de ceux qui gouvernent mais aussi sur l’efficacité des mesures qu’ils prennent contre le Covid-19. En cela, elles minent les démocraties fragilisées par la pandémie tout autant que par l’État d’urgence permanent.

Anne-Catherine Husson-Traore,  @AC_HT, Directrice générale de Novethic


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

POLITIQUE

Politique

Les acteurs politiques sont les seuls à même d'activer les grands leviers qui permettront, à grande échelle, la transformation responsable de l'économie et de la finance. Des conditions sine qua nonpour s'orienter vers un modèle soutenable.

Jadot Rousseau EELV MedhiFedouach AFP

Yannick Jadot face à Sandrine Rousseau : le second tour des Primaires écologistes opposera deux tons de vert

Le premier tour de la Primaire écologiste a désigné Yannick Jadot et Sandrine Rousseau. Le second tour opposera un homme à une femme, un candidat "légitime" face à une candidate "radicale", une écologie de rassemblement contre une écologie de la disruption. Le candidat ou la candidate désigné pour...

Valeurs actuelles sandrine rousseau

[Édito] Écologie contre xénophobie : les médias mènent-ils la danse de l’opinion publique ?

Au vu de la place médiatique prise par les agitateurs d’idées xénophobes comme Éric Zemmour et de l’écolo bashing défendu par Valeurs Actuelles, on pourrait conclure que l’écologie est mal partie pour jouer un rôle de premier plan dans le jeu électoral français. Pourtant les préoccupations...

Rentree mediatique metamorworks

[Édito] Rentrée politique et médiatique : sans tenir compte des chocs climatiques, elle tournera à vide

La présentation des grilles de rentrée des médias audiovisuels met le cap sur les Présidentielles. Commentateurs politiques, spécialistes du microcosme et des petites phrases sont appelés massivement à la mobilisation. En revanche, pas d’experts environnementaux capables de décortiquer les...

IStock @Andrii Yalanskyi

Loi climat : les désaccords entre l’Assemblée nationale et le Sénat discutés en commission

Le projet de loi Climat et résilience est examiné en Commission mixte paritaire le 12 juillet. L'objectif de cette session, qui rassemble sept députés et sept sénateurs, est de trouver un compromis sur un texte commun. Après l’examen des articles par les deux chambres en avril et en juin, des points...