Publié le 01 février 2021

ÉCONOMIE

D’ici 2030, Boeing promet des avions pouvant voler sans pétrole

Le secteur aérien s'est engagé à réduire de 50% ses émissions carbone d'ici à 2050, par rapport aux niveaux de 2005. Boeing s'est attelé à la tâche. Le constructeur a annoncé mi-janvier qu'il serait capable de faire voler ses avions sans pétrole dans moins de 10 ans. Le groupe a déjà réalisé des tests sur des aéronefs, avec du "carburant d'aviation durable", à base de déchets et d'huile de cuisson usagée. 

K63811 1
Boeing 767.
Boeing

Boeing a annoncé le 22 janvier être prêt à livrer des avions de transport de passagers capables de voler sans pétrole d'ici 2030. Les industriels travaillent depuis plusieurs années sur la réduction de leur impact environnemental pour développer des carburants moins polluants ou des moteurs d'avions moins gourmands. Le premier vol d'un appareil utilisant un mélange de kérosène et de biocarburant a eu lieu en 2008.

Boeing a depuis effectué des tests avec des aéronefs fonctionnant à 100% avec du "carburant d'aviation durable" (SAF), a indiqué le groupe dans un communiqué. Ces combustibles sont notamment produits à base de déchets végétaux et domestiques recyclés ou d'huile de cuisson usagés. Selon l'Association du transport aérien international (IATA), les SAF peuvent réduire les émissions de CO2 de 80% par rapport au kérosène conventionnel sur l'ensemble de leur cycle d'utilisation. Les avions sont actuellement autorisés à voler avec un combustible contenant jusqu'à 50% de SAF. Mais selon Boeing, pour "respecter l'engagement du secteur aérien à réduire ses émissions de carbone de 50% par rapport aux niveaux de 2005 d'ici 2050, les avions doivent pouvoir utiliser des carburants d'aviation 100% durables bien avant 2050".

Une solution sûre et mesurable

Le constructeur prévoit de travailler avec les fabricants de moteurs, ses fournisseurs et les régulateurs sur les changements techniques à apporter pour permettre aux avions de voler uniquement avec des SAF.  "Notre secteur et nos clients se sont engagés à lutter contre le changement climatique, et les carburants d'aviation durables sont la solution la plus sûre et la plus mesurable pour réduire les émissions de carbone de l'aviation dans les décennies à venir", a commenté Stan Deal, le responsable des avions civils chez Boeing. Parallèlement, le constructeur continue à travailler sur des moteurs pouvant être propulsés à l'électricité ou à l'hydrogène.

Augmenter la production des carburants "durables"

L'association du transport aérien IATA a lancé l'été dernier un appel à une plus grande production de carburants d'aviation durable. "Pour atteindre un point de bascule où l'ampleur de la production ferait baisser les coûts des SAF suffisamment pour concurrencer le carburéacteur, la production doit atteindre 7 milliards de litres ou 2% de la consommation de 2019 " a détaillé l’association. La production de SAF s’élève actuellement à 50 millions de litres par an.

La rédaction avec AFP


© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

POLITIQUE

Politique

Les acteurs politiques sont les seuls à même d'activer les grands leviers qui permettront, à grande échelle, la transformation responsable de l'économie et de la finance. Des conditions sine qua nonpour s'orienter vers un modèle soutenable.

Georgia Meloni Fratelli d Italia FridaysForFuture Piero Cruciatti AFP et CCO

Suède, Italie, France : l’absence du changement climatique dans les campagnes électorales fait progresser l’extrême droite

Si l’Europe paye un lourd tribut aux catastrophes climatiques, l’enjeu est paradoxalement quasi absent des campagnes électorales. En Suède et en Italie, comme en France il y a quelques mois, elles restent centrées sur la sécurité et l’immigration ce qui fait progresser l’extrême droite et conduit...

Valerie Masson Delmotte Aurelien Barrau

Aurélien Barrau au Medef et Valerie Masson-Delmotte au gouvernement lancent l'alerte : avec quel impact ?

Aurélien Barrau au Medef, Valerie Masson-Delmotte face au gouvernement, la semaine de rentrée des dirigeants économiques et politiques s’est faite sur le mode alerte générale. Les deux scientifiques, dans des styles différents, ont résumé l’urgence climatique et environnementale. Leurs discours...

Macron conseil des ministres MOHAMMED BADRA POO AFP

Pour Emmanuel Macron, la rentrée est celle de la "grande bascule" pour laquelle il ne dessine pas de projet d’adaptation

L’été de tous les dangers climatiques, sera-t-il celui de la "grande bascule" dans un monde transformé par les pénuries de biens essentiels comme l’eau, les crises de l’énergie et la guerre en Ukraine ? C’est la tonalité qu’Emmanuel Macron a donné à son discours de rentrée pour le gouvernement, sans...

Academie des futurs leaders Davood Maeili

Alice Barbe, cofondatrice de l’Académie des futurs leaders : "La politique ce n’est pas gouverner, c’est servir"

Qui veut encore entrer en politique ? Peu de personnes, toutes les mêmes en tout cas, sorties de grandes écoles et du même moule alors même que des entrepreneurs sociaux, des activistes pourraient se lancer. Pour rétablir des ponts entre ces agitateurs de la société civile et la politique, Alice...