Publié le 06 janvier 2021

ÉCONOMIE

Covid-19 : les entreprises vont être impliquées dans la campagne de vaccination française

Libérer les salariés plus tôt pour se faire vacciner, proposer la vaccination directement dans les locaux de l'employeur... Les pistes sont nombreuses pour impliquer les entreprises dans la campagne de vaccination française. Gouvernement et milieu économique sont favorables à cette association qui pourrait donner un coup d'accélérateur. 

Dejan Dundjerski istock vaccination covid
Le ministre de la Santé, Olivier Véran, assure que la France a déjà vacciné plusieurs milliers de personnes et compte accélérer la cadence pour rattraper son retard.
Dejan_Dundjerski / Istock

Sous le feu des critiques à cause de la lenteur de sa campagne de vaccination contre le Covid-19, le gouvernement cherche à accélérer la cadence. Olivier Véran, le ministre de la Santé, a ainsi annoncé l’élargissement de la campagne aux pompiers et aides à domicile de plus de 50 ans ainsi que la possibilité "dans les prochains jours" de permettre aux Français qui souhaitent être vaccinés de s’inscrire sur une liste d’attente.

Surtout, le gouvernement réfléchit à impliquer les entreprises dans la campagne de vaccination. "Je pense que les entreprises qui participent à la stratégie de vaccination contre la grippe auront, le moment venu, leur rôle à jouer", a indiqué le 5 janvier sur France Info la ministre du Travail Élisabeth Borne. "Quand on généralisera la vaccination, elles seront mises à contribution. Je suis favorable à ce que les entreprises puissent prendre leur part dans cette stratégie de vaccination", a-t-elle déclaré. 

La vaccination en entreprise en discussion

Plusieurs grosses entreprises comme EDF, Renault ou encore Total, auraient déjà mis en place des cellules de réflexion sur le sujet, rapportent nos confrères de BFM. Le sujet est en tout cas en discussion au plus haut sommet de l’État. "Il y avait une réunion hier (4 janvier, NDR) soir avec la ministre du Travail, qui nous a informés des décisions qui allaient être prises. On a discuté de la vaccination en entreprise", a expliqué à LCI le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez. "Apparemment, ce n’est pas tranché", a-t-il ajouté.

Les entreprises, elles, poussent en ce sens. Le président du Medef, Geoffroy Roux de Bézieux, très critique envers la stratégie de vaccination du gouvernement, s’est dit ouvert à la vaccination en entreprise. Les entreprises "peuvent aider leurs salariés quand ils ont besoin de se faire vacciner", par exemple en les libérant plus tôt pour cela, "et elles peuvent aussi vacciner en entreprise" comme elles le font pour la grippe, a-t-il proposé.

Le vaccin, une clé de la reprise économique

Mais cette vaccination en entreprise ne pourra se faire que "quand le vaccin d'AstraZeneca sera validé par l'agence de santé européenne" car ses contraintes de conservation sont moins drastiques que le vaccin actuel de Pzifer/BioNTech ou celui, bientôt autorisé, de Moderna, a jugé le président du Medef. Il a toutefois rappelé qu'en entreprise, la vaccination restera "volontaire et anonyme" et ne pourra pas être exigée par l'employeur. François Asselin, le président de la Confédération des petites et moyennes entreprises, est également favorable à l’implication des entreprises. Il a par exemple proposé que les professionnels libéraux médicaux, les médecins, infirmiers, viennent vacciner en entreprise. 

Le monde économique, très touché par la pandémie, a tout intérêt à participer à la campagne de vaccination. Le vaccin est un "élément de reprise" assure Geoffroy Roux de Bézieux. Les entreprises avaient déjà été mises à contribution dans la stratégie de dépistage. Alors que le milieu professionnel représentait en novembre dernier un tiers des clusters, le gouvernement avait en effet lever l’interdiction, pour les entreprises, de dépister leurs salariés. Cette pratique, exclusivement basée sur le volontariat, visait à casser les chaînes de contamination.  

Marina Fabre, @fabre_marina avec AFP


© 2023 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

POLITIQUE

Politique

Les acteurs politiques sont les seuls à même d'activer les grands leviers qui permettront, à grande échelle, la transformation responsable de l'économie et de la finance. Des conditions sine qua nonpour s'orienter vers un modèle soutenable.

Jacinda ardern MICHAEL BRADLEY AFP

Jacinda Ardern, Première ministre néo-zélandaise emblème d'une politique alternative, démissionne

Le parcours de Jacinda Ardern, la Première Ministre néo-zélandaise, aura cassé tous les codes politiques depuis le début. Élue par surprise en 2017 à 37 ans, elle aura dirigé le pays pendant six ans en assumant maternité, empathie avec la population, attitude exemplaire lors des attentats de...

Assaut contre les batiments du Congres de la Cour supreme et du palais presidentiel Brasilia janvier 2023 EVARISTO SA AFP

La prise éphémère des symboles démocratiques de Brasilia incarne les nouvelles batailles de l’extrême droite

Pendant quatre heures dimanche, les partisans de Jair Bolsanaro ont rejoué la prise du Capitole sous d’autres latitudes. Couverts de drapeaux brésiliens, ils ont pris d’assaut la place des Trois pouvoirs construite par Oscar Niemeyer, vandalisant au passage le Congrès, la Cour Suprême et le palais...

Montage photos tondelier ciotti bompard marseille dec 2022 AFP

Les changements à la tête de quatre partis politiques feront-ils plus de place à l'écologie dans le débat public ?

Quatre nouveaux dirigeants de partis politiques ont été désignés ce week-end. Élus par des militants, comme Marine Tondelier pour EELV et Eric Ciotti pour les Républicains ou désignés par les instances de leurs partis comme Manuel Bompard qui remplace Jean-Luc Mélenchon à la tête de la France...

Eva Kaili Parlement europeen CCO

Qatar 2022 : la compétition sportive n’a pas dissipé le parfum de corruption qui flotte jusqu’au Parlement européen

Les appels au boycott se sont taris face aux matches de football mais la corruption dénoncée depuis l’attribution de la Coupe du Monde poursuit ses ravages. Elle est à l’origine de l’interpellation de la vice-présidente grecque du Parlement européen vendredi. Eva Kaili, du parti S&D, s’était...