Publié le 14 novembre 2023

ÉCONOMIE

"Cobalt responsable" : BMW ouvre une enquête auprès d’un fournisseur marocain accusé de pollution

Le virage électrique des constructeurs automobiles est loin d'être un long fleuve tranquille. Si les mérites du véhicule électrique sont avérés, sa fabrication pose encore de nombreux défis. C'est ce que révèle une enquête publiée en début de semaine dans plusieurs médias pointant la pollution et la violation des droits humains d'une mine de cobalt au Maroc, pourtant censée être "responsable". 

Mine cobalt bou azzer maroc BMW Renault Managem
Managem vante sur son site une politique d’approvisionnement "responsable" du cobalt. Or sur les photos disponibles sur son site, les mineurs apparaissent sans protection.
@Managem

Ça partait d’une bonne intention. Alors que la plus grande partie des réserves en cobalt sont détenues par la République démocratique du Congo, où le travail des enfants et la protection de l'environnement sont encore loin d’être réglementés, BMW a choisi de s’approvisionner ailleurs pour fabriquer ses propres batteries lithium-ion équipant ses voitures électriques. En 2020, le constructeur allemand signe ainsi un contrat de cinq ans, d’une valeur de 100 millions d’euros, avec Managem, une entreprise minière marocaine, qui opère une mine de cobalt dans le sud du pays depuis 1930. Celle-ci doit couvrir environ un cinquième des besoins en cobalt de BMW pour la cinquième génération de ses chaînes de traction électrique.

"La durabilité est un aspect important de notre stratégie d'entreprise et joue un rôle clé dans le développement de l'électromobilité. Nous avons signé un contrat avec Managem pour continuer à sécuriser nos besoins en matières premières pour les cellules de batteries", déclarait alors Andreas Wendt, responsable des achats et du réseau de fournisseurs. Trois ans plus tard, le groupe annonce finalement ouvrir une enquête sur ce fournisseur, accusé par plusieurs médias, dont Reporterre, de polluer l'environnement avec des rejets d'arsenic et de ne pas respecter les normes de sécurité des travailleurs sur place.

Concentration d'arsenic "très élevée"

"BMW a demandé à la direction de Managem de fournir des explications", indique le groupe allemand dans un communiqué transmis à l'AFP. En cas de faute avérée du fournisseur, BMW "exigera bien entendu des mesures correctives immédiates", a poursuivi le communiqué, disant prendre "les possibles violations" des règles "au sérieux". Le groupe est soumis à la loi allemande sur le devoir de vigilance, adoptée en 2021. De son côté, Managem vante sur son site une politique d’approvisionnement "responsable" du cobalt en "harmonie avec les standards ainsi que les directives de l'OCDE en matière d'approvisionnement en minerais".

L’enquête publiée en début de semaine dépeint au contraire une toute autre image. Elle révèle une concentration d'arsenic "très élevée" dans des échantillons d'eau et de terre autour de la mine. Cette substance hautement cancérigène, est un co-produit du cobalt extrait sur le site de Bou-Azzer, au sud de Ouarzazate. L'enquête dénonce également le manque de protection des travailleurs. "Les mineurs en sous-traitance rencontrés sur place disent travailler sans protection respiratoire, exposés aux poussières du minerai et des explosifs", expliquent les journalistes de Reporterre. Ce qui est notamment confirmé par les photos publiées sur le site de Managem.

Outre BMW, Renault avait lui aussi prévu de s’approvisionner en cobalt sur le site de Bou-Azzer pour fabriquer ses propres batteries à partir de 2025. Un accord a été signé avec Managem en 2022. Contacté par Novethic, le groupe nous fait savoir qu’il prépare "un premier audit ESG sur site mené par un organisme tiers indépendant très prochainement". Et d’assurer qu’en cas de non-respect des normes et engagements ESG du groupe, "des mesures correctives seront prises pour se conformer aux normes".    

Concepcion Alvarez


© 2023 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

POLITIQUE

Politique

Les acteurs politiques sont les seuls à même d'activer les grands leviers qui permettront, à grande échelle, la transformation responsable de l'économie et de la finance. Des conditions sine qua nonpour s'orienter vers un modèle soutenable.

Pays bas extreme droite JOHN THYS AFP

Pays-Bas : la victoire de l’extrême droite annonce-t-elle la défaite du Green deal aux élections européennes ?

Le résultat des élections législatives organisées aux Pays-Bas le 22 novembre montre que les électeurs néerlandais ont préféré ceux qui désignent des boucs émissaires aux crises multiples du moment, à ceux qui privilégient les solutions et l’adaptation à un monde qui change. Geert Wilders, le leader...

Soulevements de la terre on n est pas dissous capture d ecran compte X SLT

Le Conseil d’État annule la dissolution des Soulèvements de la Terre, estimant que c'était une "décision disproportionnée"

La décision du ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, qui voulait en finir avec les Soulèvements de la Terre via leur dissolution, n’était ni "nécessaire, ni adaptée, ni proportionnée". C’est l’avis du Conseil d’État qui a annulé la dissolution du collectif jeudi 9 novembre en application du...

Elections argentine JUAN MABROMATA LUIS ROBAYO AFP

L’Argentine coule économiquement et son futur président, Javier Milei ou Sergio Massa, n’a pas vraiment de solutions

L’Argentine a gagné la Coupe du monde de football mais perd sur tous les tableaux économiques : inflation à 140%, près de la moitié de la population en-dessous du seuil de pauvreté, monnaie en chute libre et dette qui explose. Les élections présidentielles se déroulent dans ce contexte explosif. Le...

Donald tusk pologne JANEK SKARZYNSKI AFP

Les Polonais défendent les valeurs européennes en votant pour la coalition de Donald Tusk

Les Polonais ont doublement surpris lors de leurs élections législatives, par le niveau de leur participation (près de 73%) et par leur choix clairement pro-européen. La coalition civique emmenée par Donald Tusk a remporté un franc succès faisant mentir les sondages et mettant fin à la domination...