Publié le 08 août 2022

ÉCONOMIE

Pénurie de lait, avions qui ne décollent pas, hôpitaux à l'arrêt... Les conséquences inattendues des canicules

Des pistes d'atterrissage qui fondent sous l'effet de la chaleur, des ordinateurs de grands hôpitaux qui plantent sous des températures extrêmes, des vaches qui ne produisent plus de lait... les conséquences des vagues de chaleur et de la sécheresse sont vastes et inattendues. Or, avec le changement climatique, ces épisodes vont se multiplier et s'intensifier. L'adaptation se fait de plus en plus pressante. 

Secheresse vache AFP
Chaque jour où il fait plus de 35°C, on peut avoir 10 à 15% de production de lait
Damien MEYER / AFP

Moindre production des vaches, pénurie de lait en perspective

La sécheresse affecte les animaux puisque "chaque jour où il fait plus de 35°C, on peut avoir 10 à 15% de production de lait en moins et au-delà de 40°C, c’est 20 % de baisse de production", rappelait Serge Zaka en juillet. Les éleveurs doivent ainsi anticiper et "abreuver davantage les animaux et modifier la ration", souligne l’agro-météorologue pour ITK, une société de conseils aux agriculteurs face aux événements climatiques extrêmes. Toutefois la nourriture se fait rare avec les vagues de fortes chaleurs qui brûlent l'herbe et détruisent l’alimentation des bovins. Ainsi, les cheptels doivent déjà être nourris avec du fourrage initialement prévu pour cet hiver, ce qui fait dire à Yannick Fialip sur FranceInfo, président de la commission économique de la FNSEA, que "dans les mois qui viennent, on va avoir une pénurie de lait en France".

Des avions cloués au sol

En juillet, alors que la Grande-Bretagne avait actionné l’alerte rouge pour "chaleur extrême", tous les vols avaient été annulés à l’aéroport de Luton, au nord de Londres car la piste avait fondu sous l’effet de la chaleur. Par le passé, des vagues de chaleur intenses avaient déjà conduit à l’annulation de dizaines de vols à Phoenix (USA) en 2O17 ou encore à Dallas (USA) en 2021, rappelle Nicolas Gourdain dans "Référentiel Aviation et Climat". "Des conditions extrêmes impactent fortement les opérations d’atterrissage et de décollage des avions, en raison de la diminution de la densité de l’air lorsque la température augmente", explique l’enseignant chercher à l’ISAE-SupAero. En cas de forte chaleur, "la masse maximale au décollage de l’avion doit être réduite, notamment en diminuant le nombre de passagers", précise le spécialiste qui cite l'exemple de Toulouse qui pourrait devoir réduire le nombre de sièges de 10% à 20%.

Des hôpitaux à l'arrêt 

Ce n’est pas une cyberattaque mais bien la chaleur qui a fait planter les ordinateurs des deux principaux hôpitaux du Royaume-Uni. Le quotidien britannique The Guardian raconte ainsi comment les hôpitaux Guy’s et St Thomas’ à Londres ont dû annuler, "reporter des rendez-vous et détourner des patients gravement malades vers d’autres centres", leurs ordinateurs n’ayant pas résisté aux fortes chaleurs. La panne est survenue le 19 juillet mais il semble très compliqué de récupérer les données des patients depuis. Les dossiers numériques n’étant plus mis à jour depuis cette date, des patients atteints d’un cancer n’ont pas pu bénéficier de leur chimiothérapie. "Sans aucun doute, la sécurité des patients a été compromise", a déclaré au Guardian un médecin senior de St Thomas. La question de la résilience des systèmes informatiques de secteurs aussi vitaux se pose alors qu’avec le changement climatique les vagues de chaleur s’intensifient et se multiplient. 

Les arbres absorbent moins de CO2 

Avec la sécheresse, "la végétation a un mois d'avance", constate le climatologue Serge Zaka sur BFMTV, qui note ainsi une perte massive des feuilles. Il ajoute que ce phénomène concerne "toutes les forêts de France".

"Les arbres ne poussent presque plus. Ils sont actuellement dans une phase d'adaptation, en réduisant leur masse foliaire", s'inquiète auprès de France Bleu Loire Atlantique Nicolas Jannault, directeur de l'agence de l'Office national des forêts (ONF) en Pays de la Loire.

Cette réaction naturelle des végétaux en cas de sécheresse diminue leur capacité d’absorption de CO2. Elle peut aussi conduire à la mort des végétaux. "Plus faibles, les arbres sont un régal pour les parasites et leur vie s’achève prématurément", précise dans une note Erwan Le Méné, président d’Ecotree, spécialiste de la gestion forestière.

Des trains à vitesse réduite

"Suite à l’alerte canicule, votre train pourrait subir un allongement du temps de parcours". Voici ce qu’ont reçu certains voyageurs ces dernières semaines. Difficile en effet pour les trains de continuer à rouler normalement sous des températures caniculaires. Lorsque le mercure monte à 40°C, la température des rails peut ainsi grimper jusqu’à 55°C. Ces derniers, composés à 95 % d’acier, ont tendance à se dilater et s’allonger avec la chaleur. Pour limiter les risques, la SNCF a décidé de faire rouler les trains au ralenti. Et les rails ne sont pas les seuls touchés. Les systèmes de signalisation peuvent tomber en panne. "Des climatiseurs sont installés dans les locaux techniques les plus sensibles", affirme la SNCF qui a adopté, depuis la vague de chaleur de 2003, un "plan canicule". 

Mathilde Golla @Mathgolla et Marina Fabre Soundron @fabre_marina 


© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

POLITIQUE

Politique

Les acteurs politiques sont les seuls à même d'activer les grands leviers qui permettront, à grande échelle, la transformation responsable de l'économie et de la finance. Des conditions sine qua nonpour s'orienter vers un modèle soutenable.

Georgia Meloni Fratelli d Italia FridaysForFuture Piero Cruciatti AFP et CCO

Suède, Italie, France : l’absence du changement climatique dans les campagnes électorales fait progresser l’extrême droite

Si l’Europe paye un lourd tribut aux catastrophes climatiques, l’enjeu est paradoxalement quasi absent des campagnes électorales. En Suède et en Italie, comme en France il y a quelques mois, elles restent centrées sur la sécurité et l’immigration ce qui fait progresser l’extrême droite et conduit...

Valerie Masson Delmotte Aurelien Barrau

Aurélien Barrau au Medef et Valerie Masson-Delmotte au gouvernement lancent l'alerte : avec quel impact ?

Aurélien Barrau au Medef, Valerie Masson-Delmotte face au gouvernement, la semaine de rentrée des dirigeants économiques et politiques s’est faite sur le mode alerte générale. Les deux scientifiques, dans des styles différents, ont résumé l’urgence climatique et environnementale. Leurs discours...

Macron conseil des ministres MOHAMMED BADRA POO AFP

Pour Emmanuel Macron, la rentrée est celle de la "grande bascule" pour laquelle il ne dessine pas de projet d’adaptation

L’été de tous les dangers climatiques, sera-t-il celui de la "grande bascule" dans un monde transformé par les pénuries de biens essentiels comme l’eau, les crises de l’énergie et la guerre en Ukraine ? C’est la tonalité qu’Emmanuel Macron a donné à son discours de rentrée pour le gouvernement, sans...

Academie des futurs leaders Davood Maeili

Alice Barbe, cofondatrice de l’Académie des futurs leaders : "La politique ce n’est pas gouverner, c’est servir"

Qui veut encore entrer en politique ? Peu de personnes, toutes les mêmes en tout cas, sorties de grandes écoles et du même moule alors même que des entrepreneurs sociaux, des activistes pourraient se lancer. Pour rétablir des ponts entre ces agitateurs de la société civile et la politique, Alice...