Publié le 20 novembre 2020

ÉCONOMIE

Amazon et les géants de la distribution acceptent le report du Black Friday

Les célèbres promotions monstres du Black Friday, une opération en ligne venue des États-Unis, devaient avoir lieu le vendredi 27 novembre. Mais en période de fermeture des petits commerces non-essentiels en raison du confinement, la colère grondait. Le ministre de l’économie a obtenu de repousser l’événement d’une semaine, au 4 décembre. C’est en particulier Amazon, géant du commerce en ligne, qui était visé.

Ecommerce Cybrain
Le Black Friday est reporté du 27 novembre au 4 décembre.
@Cybrain

Ce vendredi, une réunion au ministère de l’Économie avec le géant de l’e-commerce Amazon et des représentants de la grande distribution a acté le report d'une semaine du "Black Friday" . "Nous avons décidé de reporter le 'Black Friday', si cela permet de rouvrir les commerces avant le 1er décembre. Cette année, le 'Black Friday' aura donc lieu le 4 décembre", a déclaré Frédéric Duval, Patron d’Amazon France.

Le géant américain n'est pas le seul à faire cette concession. "Lors d'un échange téléphonique ce matin avec Bruno Le Maire, Alexandre Bompard (PDG de de Carrefour, ndr) a dit qu'afin de favoriser la réouverture des petits commerces, il était d'accord pour suspendre l'opération 'Black Friday' du 27 au 29 novembre", a indiqué Carrefour à l'AFP. Le Président de Leclerc, Michel-Edouard Leclerc, a pris la parole sur Twitter en expliquant qu’une proposition avait été faite par le gouvernement de "pouvoir ouvrir les magasins le 28 novembre, en contrepartie d'un report des opérations prévues pour le 'Black Friday'".

Une âpre négociation

Pour le dirigeant d’Amazon France, interrogé sur BFM, l’acceptation de ce deal était une question d’intérêt général. "Nous sommes à l'écoute de la société, nous sommes à l'écoute de ce que dit le gouvernement. Et comme d'autres grands distributeurs, nous avons décidé de reporter la date du Black Friday si cela permet d'ouvrir les commerces de proximité, les commerces physiques, avant le 1er décembre", a-t-il expliqué. Un "intérêt général" qui aura quand même demandé tout le poids de Bruno le Maire, ministre de l’Économie, pour faire plier les géants du commerce.

Si c’est un soulagement pour les petits commerçants, la tension reste vive. "Ce report n'est pas une fin en soi et il ne doit surtout pas servir d'alibi à un prolongement de la fermeture des commerces", soulignent plusieurs fédérations professionnelles dont les Commerçants et artisans des métropoles de France (CAMF) ou la Fédération française des associations de commerçants (FFAC. Ceux-ci attendent maintenant que le Président Emmanuel Macron précise quelles seront les mesures de réouvertures des magasins lors de son allocution qui devrait avoir lieu en milieu de semaine prochaine.

Ludovic Dupin avec AFP


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

POLITIQUE

Politique

Les acteurs politiques sont les seuls à même d'activer les grands leviers qui permettront, à grande échelle, la transformation responsable de l'économie et de la finance. Des conditions sine qua nonpour s'orienter vers un modèle soutenable.

IStock @Andrii Yalanskyi

Loi climat : les désaccords entre l’Assemblée nationale et le Sénat discutés en commission

Le projet de loi Climat et résilience est examiné en Commission mixte paritaire le 12 juillet. L'objectif de cette session, qui rassemble sept députés et sept sénateurs, est de trouver un compromis sur un texte commun. Après l’examen des articles par les deux chambres en avril et en juin, des points...

Jean Castex MArtin Bureau AFP

Climat : Le gouvernement enterre le référendum visant à inscrire la protection de l'environnement dans la Constitution

La protection de l'environnement ne figurera pas dans l'article 1er de la Constitution. Le Premier ministre Jean Castex a en effet annoncé le 6 juillet que le référendum sur cette question n'aurait finalement pas lieu. Alors qu'il est essentiel pour la tenue du plébiscite que l'Assemblée nationale...

Abstention elections Sandrine Marty Hans Lucas Hans Lucas AFP

Abstention : quatre pistes à explorer pour remobiliser les électeurs

Aux deux tours des élections régionales 2021, près de deux tiers des électeurs ont décidé de faire l’impasse sur la visite de leur bureau de vote. C’est une vraie crise démocratique. Si l’appel à réformer l’offre politique se fait entendre, on peut aussi repenser la façon de voter. Certains pays ont...

Resultat second tour regionles 2021 Laurence Saubadu Kenan Augeard AFP 01

Les Français ont boudé les Régionales et poussé les Écologistes

Au premier regard, les élections régionales ressemblent à un statu quo. Les exécutifs sortants sont réélus et le rapport de force est maintenu sur la carte de France entre le bleu républicain et le rose socialiste. Mais la progression des listes écolos, le recul du Front National et la désaffection...