Publié le 20 novembre 2020

ÉCONOMIE

Amazon et les géants de la distribution acceptent le report du Black Friday

Les célèbres promotions monstres du Black Friday, une opération en ligne venue des États-Unis, devaient avoir lieu le vendredi 27 novembre. Mais en période de fermeture des petits commerces non-essentiels en raison du confinement, la colère grondait. Le ministre de l’économie a obtenu de repousser l’événement d’une semaine, au 4 décembre. C’est en particulier Amazon, géant du commerce en ligne, qui était visé.

Ecommerce Cybrain
Le Black Friday est reporté du 27 novembre au 4 décembre.
@Cybrain

Ce vendredi, une réunion au ministère de l’Économie avec le géant de l’e-commerce Amazon et des représentants de la grande distribution a acté le report d'une semaine du "Black Friday" . "Nous avons décidé de reporter le 'Black Friday', si cela permet de rouvrir les commerces avant le 1er décembre. Cette année, le 'Black Friday' aura donc lieu le 4 décembre", a déclaré Frédéric Duval, Patron d’Amazon France.

Le géant américain n'est pas le seul à faire cette concession. "Lors d'un échange téléphonique ce matin avec Bruno Le Maire, Alexandre Bompard (PDG de de Carrefour, ndr) a dit qu'afin de favoriser la réouverture des petits commerces, il était d'accord pour suspendre l'opération 'Black Friday' du 27 au 29 novembre", a indiqué Carrefour à l'AFP. Le Président de Leclerc, Michel-Edouard Leclerc, a pris la parole sur Twitter en expliquant qu’une proposition avait été faite par le gouvernement de "pouvoir ouvrir les magasins le 28 novembre, en contrepartie d'un report des opérations prévues pour le 'Black Friday'".

Une âpre négociation

Pour le dirigeant d’Amazon France, interrogé sur BFM, l’acceptation de ce deal était une question d’intérêt général. "Nous sommes à l'écoute de la société, nous sommes à l'écoute de ce que dit le gouvernement. Et comme d'autres grands distributeurs, nous avons décidé de reporter la date du Black Friday si cela permet d'ouvrir les commerces de proximité, les commerces physiques, avant le 1er décembre", a-t-il expliqué. Un "intérêt général" qui aura quand même demandé tout le poids de Bruno le Maire, ministre de l’Économie, pour faire plier les géants du commerce.

Si c’est un soulagement pour les petits commerçants, la tension reste vive. "Ce report n'est pas une fin en soi et il ne doit surtout pas servir d'alibi à un prolongement de la fermeture des commerces", soulignent plusieurs fédérations professionnelles dont les Commerçants et artisans des métropoles de France (CAMF) ou la Fédération française des associations de commerçants (FFAC. Ceux-ci attendent maintenant que le Président Emmanuel Macron précise quelles seront les mesures de réouvertures des magasins lors de son allocution qui devrait avoir lieu en milieu de semaine prochaine.

Ludovic Dupin avec AFP


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

POLITIQUE

Politique

Les acteurs politiques sont les seuls à même d'activer les grands leviers qui permettront, à grande échelle, la transformation responsable de l'économie et de la finance. Des conditions sine qua nonpour s'orienter vers un modèle soutenable.

Pays heureux

Finlande et Nouvelle-Zélande : la réussite de ces pays ringardise le PIB

Alors que de plus en plus de pays réfléchissent à faire évoluer leurs indicateurs de croissance, la Finlande et la Nouvelle-Zélande sont déjà passées à l’acte. Elles évaluent leurs performances non plus seulement à l’aune de la croissance mais aussi du bien-être. Ce n’est donc pas un hasard si ces...

3 COO

3% de déficit : une règle d'or fixée un peu par hasard

La Commission européenne lance une consultation publique sur une hypothétique réforme du Pacte de stabilité et de croissance qui encadre les politiques budgétaires des États membres. Ce pacte a notamment érigé en règle d’or la limite d’un déficit public à 3% du PIB. Mais comment et sur quels...

Mesures fiscales cco

La théorie du ruissellement défendue par Emmanuel Macron ne passe pas l’épreuve des faits

Les réformes fiscales de 2018, dont la fin de l'impôt sur la fortune, devaient transformer les baisses de taxes des ménages les plus riches en investissements dans l’économie réelle. Mais un rapport de France Stratégie vient à l'encontre de cette théorie. Dans les faits, les réformes n’ont pas eu...

Sandrine Rousseau Yannick Jadot Antonin Burat Hans Lucas Hans Lucas via AFP

Le drapeau écologiste sera porté par Yannick Jadot qui élargit son horizon de campagne

Et si la campagne présidentielle avait vraiment commencé avec la Primaire écologiste qui, contre vents et marées médiatiques, a tenté de dessiner un nouvel agenda politique ? Yannick Jadot a battu d’une très courte tête Sandrine Rousseau lors du second tour de la primaire du parti. Un score serré...