Sûreté nucléaire

Les normes de la sûreté nucléaire ont été conçues pour délivrer aux états des principes reconnus universellement leur assurant que leur activité nucléaire civile et leur exploitation des sources radioactives et rayonnements ionisants se déroulent conformément à la loi internationale. La finalité de cette politique est de protéger la vie et la santé humaine, de même que l’environnement, des effets dévastateurs de l’exposition aux radiations. Elles doivent s’appliquer en symbiose avec la protection et la sécurité nucléaires pour aboutir.

La sûreté nucléaire (souvent abrégée « sûreté » par les publications de l’AIEA) est définie comme l'ensemble des dispositions techniques et mesures d'organisation relatives à la conception, à la construction, au fonctionnement, à l'arrêt et au démantèlement des installations comportant une source de rayonnements ionisants, ainsi qu'au transport de matières radioactives ; ces dispositions sont destinées à prévenir des accidents et à en limiter les effets sur les travailleurs, la population et l’environnement. Elle concerne aussi bien les risques se déroulant dans des circonstances ordinaires que les risques qui sont la conséquence d’incidents, ainsi que d’autres conséquences directes possibles liées à la perte de contrôle du cœur d’un réacteur nucléaire, à la chaîne de réaction nucléaire, aux sources radioactives ou toute autre source de radiations. Cependant, la sûreté nucléaire n’inclut pas les risques liés aux éléments non-relatifs aux radiations.

Le rôle de la « sûreté » est principalement de garder le contrôle sur les sources d’exploitation, tandis que celui de la « protection » concerne l’amoindrissement des effets de l’exposition aux rayons (quelle qu’en soit la source). Leurs finalités sont clairement liées : il suffit que la source en question soit sous contrôle pour que la « protection » perdure, donc la « sûreté » s’applique pour la préserver.

Qu'est-ce que le label isr ?

Pour aller plus loin

[RETOUR SUR l’ACTU] La question nucléaire reste épineuse d’un gouvernement à l’autre

Novethic vous propose de revenir sur les actualités majeures qui ont rythmé la première moitié de l’année 2017. Aujourd’hui, retour sur la question du nucléaire. La France peine à donner une vision à long terme pour cette énergie. L’atome a compliqué la fin du quinquennat de François...

EPR de Flamanville : le réacteur nucléaire pourra démarrer mais la facture risque de s’alourdir

EDF aura bien le droit de démarrer l’EPR de Flamanville début 2019, malgré les teneurs anormales de carbone détectées dans l’acier de la cuve. En revanche, l’Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN) impose à l’électricien de remplacer dès 2024 le couvercle de cet équipement. Un nouveau coût pour...

Brexit : les conservateurs perdent la majorité absolue au Parlement

[Mise à jour vendredi 9 juin 2017] : Les conservateurs ont emporté les élections législatives anticipées. Mais avec une quinzaine de sièges en moins, ils ont perdu la majorité absolue. Le Brexit sera plus discutée avec cette nouvelle Assemblée plus diverse.

Une sortie du Royaume-Uni de...