RSE

La responsabilité sociale (ou sociétale) des entreprises (RSE) consiste à appliquer aux entreprises la notion de développement durable.

La RSE désigne un concept dans lequel les entreprises intègrent les préoccupations sociales, environnementales, et économiques de leurs activités.

La commission européenne définit la RSE comme étant « la responsabilité des entreprises vis-à-vis des effets qu’elles exercent sur la société ».

La RSE suppose que les entreprises orientent leur modèle économique vers la prise en compte des questions écologiques, comme le changement climatique ou la gestion des ressources naturelles et des écosystèmes, des questions sociales, comme la diversité et les droits humains, ainsi que la gouvernance.

Il s'agit de s'appuyer sur les critères ESG pour évaluer la responsabilité des entreprises quant aux effets qu'elles produisent sur la société.

L'enjeu est aujourd'hui suffisamment important pour être pris en compte par certains investisseurs qui considèrent qu'une entreprise inscrite dans une démarche de RSE améliore ses pratiques sociales et environnementales et influence ainsi sa valeur immatérielle à moyen terme.

Comprendre la RSE

Qu'est-ce que le label isr ?

Pour aller plus loin

Devoir de vigilance : la loi définitivement adoptée

Les députés ont définitivement adopté cet après-midi la loi sur le devoir de vigilance des multinationales. Un texte qui a suscité une vive opposition au sein du patronat et de la droite. Qu’est-ce que cette loi change pour les entreprises concernées ? Novethic fait le point.

Volkswagen : une gouvernance syndicale défaillante

Pour sortir du Dieselgate, Volkswagen mise sur un vaste plan d’économies. Sa mise en œuvre suscite actuellement de fortes tensions entre représentants syndicaux et direction. Beaucoup s’interrogent outre-Rhin sur cette soudaine verve syndicale, qui tranche avec une certaine passivité lors...

Présidentielle 2017 : quel programme RSE pour Jean-Luc Mélenchon ?

C’est "autour et à partir de l’exigence écologique" que se fonde le projet de Jean-Luc Mélenchon, qui a présenté hier son programme économique. Un plan keynésien qui prévoit 102 milliards d'investissements publics. Parmi les mesures proposées par le candidat de la France Insoumise, quelles...