RSE

La responsabilité sociale (ou sociétale) des entreprises (RSE) consiste à appliquer aux entreprises la notion de développement durable.

La RSE désigne un concept dans lequel les entreprises intègrent les préoccupations sociales, environnementales, et économiques de leurs activités.

La commission européenne définit la RSE comme étant « la responsabilité des entreprises vis-à-vis des effets qu’elles exercent sur la société ».

La RSE suppose que les entreprises orientent leur modèle économique vers la prise en compte des questions écologiques, comme le changement climatique ou la gestion des ressources naturelles et des écosystèmes, des questions sociales, comme la diversité et les droits humains, ainsi que la gouvernance.

Il s'agit de s'appuyer sur les critères ESG pour évaluer la responsabilité des entreprises quant aux effets qu'elles produisent sur la société.

L'enjeu est aujourd'hui suffisamment important pour être pris en compte par certains investisseurs qui considèrent qu'une entreprise inscrite dans une démarche de RSE améliore ses pratiques sociales et environnementales et influence ainsi sa valeur immatérielle à moyen terme.

Comprendre la RSE

Qu'est-ce que le label isr ?

Pour aller plus loin

Égalité professionnelle : "préserver le mouvement insufflé pendant ce quinquennat"

Un bilan positif, quelques zones d’ombre... Pour Olga Trostiansky, c’est ce qui ressort du quinquennat de François Hollande en matière d’égalité professionnelle. La présidente du Laboratoire de l’égalité, qui vient de publier un état des lieux, revient sur le chemin parcouru ces cinq...

Fiat Chrysler : un nouveau "dieselgate" aux Etats-Unis ?

Après Volkswagen, c’est le constructeur Fiat Chrysler qui est accusé d'avoir dissimulé l'existence d'un logiciel destiné à truquer les tests de pollution. 104 000 de ses véhicules seraient concernés aux Etats-Unis. Le groupe clame son innocence.

Droit à la déconnexion : gadget ou véritable avancée ?

Le droit à la déconnexion est reconnu depuis le 1er janvier. Il oblige les entreprises de plus de 50 salariés à ouvrir des négociations ou à rédiger une charte pour en fixer les modalités. Mais aucune sanction n’est prévue en cas de non-respect de cette obligation. Quelle est la portée...