Perturbateurs endocriniens

Ce que les chercheurs appellent "perturbateur endocrinien", "leurre hormonal" ou "disrupteur endocrinien" peut être de nature différente. Il s'agit de substances chimiques qui sont étrangères à l'organisme et qui interfèrent avec le système endocrinien.

Sous ce terme on trouve aussi bien des produits phytosanitaires que des polluants chimiques, des agents plastifiants, des hormones de synthèse issues de la pharmacologie ou des hormones naturelles, rejetées par des incinérateurs défaillants.

Ces éléments, présents dans l'environnement, sont responsables de troubles du système hormonal de certains êtres vivants. Ils peuvent expliquer, en partie, la baisse de qualité et de quantité de sperme humain dans certaines régions du monde, l'accroissement de cancers des organes reproductifs comme les testicules, mais aussi des cancers du sein ainsi que la croissance de malformations génitales, notamment chez les jeunes garçons.

Ils agissent en imitant l'action des hormones naturelles, en bloquant les récepteurs des cellules et en agissant sur la synthèse des hormones, ce qui modifie leur concentration.

Nous sommes principalement exposés aux perturbateurs endocriniens par l'eau, l'alimentation, mais aussi par l'air et les cosmétiques. Il s'agit d'une exposition à long terme.

Les principaux perturbateurs endocriniens sont : le bisphénol A, les phtalates, les composés perfluorés, les retardateurs de flamme, les parabènes, les PCB et les pesticides et bien d'autres.

Qu'est-ce que le label isr ?

Pour aller plus loin

L'Europe donne une définition des perturbateurs endocriniens trop peu protectrice selon les associations

Les pays européens viennent d'adopter une nouvelle version des critères d'identification des perturbateurs endocriniens, ces substances cancérogènes capables de modifier le système hormonal. À l'origine, ils devaient permettre de réglementer leur mise sur le marché, voire de les interdire....

Ces villes qui font la guerre aux perturbateurs endocriniens

Face à l'inaction de l'Europe à réglementer le marché des perturbateurs endocriniens, des villes et collectivités prennent le relais. Repas bio à la cantine, utilisation des produits naturels, bannissement du plastique... À Grande-Synthe, Paris ou Limoges, les initiatives se multiplient...

Perturbateurs endocriniens : le Parlement européen rejette la définition "trop laxiste" de la Commission

Les États membres de l'Union européenne s'étaient entendus, le 4 juillet dernier, sur une définition des perturbateurs endocriniens. Mais mercredi 4 septembre, les eurodéputés ont rejeté cette définition estimant qu'elle était trop laxiste et laissait passer entre les mailles du filet les...