parties prenantes

Connues en anglais sous le nom de stakeholders, les parties prenantes de l’entreprise regroupent l’ensemble de ceux qui participent à sa vie économique (salariés, clients, fournisseurs, actionnaires), de ceux qui observent l’entreprise (syndicats, ONG), et de ceux qu’elle influence plus ou moins directement (société civile, collectivité locale). Les parties prenantes sont toutes les personnes, autres que les actionnaires, ayant un intérêt dans les activités de l’entreprise.

Plusieurs théories de management définissent les parties prenantes comme suit : « Dans une corporation, les parties prenantes sont des individus et des groupements qui contribuent, volontairement ou non, à la capacité de créer de la valeur et de l’activité et qui en sont ses bénéficiaires potentiels et/ou en assument les risques ».

Les entreprises socialement responsables sont non seulement transparentes envers leurs parties prenantes, mais elles veillent aussi à servir l’ensemble de leurs intérêts (ce qu’on appelle en anglais la « stakeholders value »). Elles s’opposent en cela aux entreprises pour qui le rendement à court terme est la seule et unique priorité (en anglais « shareholder value »). Ce sont des entreprises qui agissent uniquement pour satisfaire leurs actionnaires.

Le concept de partie prenante renvoie à une vision de l’entreprise fondée sur une gouvernance négociée, c’est-à-dire où la question du bénéfice de l’actionnaire et de son augmentation ne sont pas les principaux objectifs à atteindre. C’est un modèle de gouvernance dans lequel ce sont les intérêts des acteurs de l’entreprise qui sont primordiaux, car ce sont eux qui assureront sa prospérité.

Les entreprises qui optent pour une stratégie RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises) inspirée des principes ESG (Environnementaux, sociétaux et de Gouvernance) peuvent se référer à la norme ISO 26000 afin de bien identifier leurs différentes parties prenantes et d’établir un dialogue avec elles.

Qu'est-ce que le label isr ?

Pour aller plus loin

"Les entreprises asphyxiées par les normes environnementales", selon Patricia Savin (Orée)

Déclaration annuelle des émissions polluantes, audit énergétique, registre des déchets, information sur l’état de pollution des sols… Les obligations de publication d’informations environnementales pour les entreprises ne cessent de s’empiler, souvent sans cohérence entre elles. Pour y...

Standard and Poor’s veut peser sur la finance verte

Un an après le lancement par Moody’s de sa méthodologie d’évaluation des obligations vertes, c’est au tour de sa concurrente, Standard and Poor’s, d’entrer dans la course. L’agence de notation financière vient de lancer son service d’évaluation verte et va plus loin avec une approche qui...

Social Business, un impact difficile à mesurer pour les entreprises

Alors qu’une bonne partie du CAC40 s’est ouvert au social business depuis une dizaine d’années, l’heure est désormais à la mesure de l’impact de ces activités d’un genre nouveau. La deuxième édition du baromètre "CAC 40 et Social Business" montre un engouement généralisé des grandes...