parties prenantes

Connues en anglais sous le nom de stakeholders, les parties prenantes de l’entreprise regroupent l’ensemble de ceux qui participent à sa vie économique (salariés, clients, fournisseurs, actionnaires), de ceux qui observent l’entreprise (syndicats, ONG), et de ceux qu’elle influence plus ou moins directement (société civile, collectivité locale). Les parties prenantes sont toutes les personnes, autres que les actionnaires, ayant un intérêt dans les activités de l’entreprise.

Plusieurs théories de management définissent les parties prenantes comme suit : « Dans une corporation, les parties prenantes sont des individus et des groupements qui contribuent, volontairement ou non, à la capacité de créer de la valeur et de l’activité et qui en sont ses bénéficiaires potentiels et/ou en assument les risques ».

Les entreprises socialement responsables sont non seulement transparentes envers leurs parties prenantes, mais elles veillent aussi à servir l’ensemble de leurs intérêts (ce qu’on appelle en anglais la « stakeholders value »). Elles s’opposent en cela aux entreprises pour qui le rendement à court terme est la seule et unique priorité (en anglais « shareholder value »). Ce sont des entreprises qui agissent uniquement pour satisfaire leurs actionnaires.

Le concept de partie prenante renvoie à une vision de l’entreprise fondée sur une gouvernance négociée, c’est-à-dire où la question du bénéfice de l’actionnaire et de son augmentation ne sont pas les principaux objectifs à atteindre. C’est un modèle de gouvernance dans lequel ce sont les intérêts des acteurs de l’entreprise qui sont primordiaux, car ce sont eux qui assureront sa prospérité.

Les entreprises qui optent pour une stratégie RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises) inspirée des principes ESG (Environnementaux, sociétaux et de Gouvernance) peuvent se référer à la norme ISO 26000 afin de bien identifier leurs différentes parties prenantes et d’établir un dialogue avec elles.

Qu'est-ce que le label isr ?

Pour aller plus loin

Comment intégrer les ODD dans sa stratégie d’entreprise ?

Ils sont au nombre de 17. Les ODD, objectifs de développement durable fixés par l’ONU, s’inscrivent de plus en plus dans les stratégies RSE des entreprises. Évaluer, identifier, prioriser, se focaliser sur 4 ODD maximum, ne pas cocher toutes les cases… Quelles sont les bonnes pratiques ?...

Le respect des droits humains, "crucial pour l’avenir de la mondialisation"

Alors que l’Assemblée nationale vient d’adopter définitivement la loi sur le devoir de vigilance des entreprises, une étude de Vigeo-Eiris montre qu’au niveau mondial, peu d’entre elles s’engagent activement dans l’identification et la prévention des risques en matière de droits humains....

Œufs de poules en batterie : pourquoi la grande distribution dit stop

Après Monoprix, Système U, Carrefour… l’enseigne Casino se détourne des œufs de poules élevées en cage. En cause : la pression des consommateurs sensibilisés au bien-être animal, notamment par les vidéos chocs de l’association L214. Mais aussi celles des investisseurs qui se préoccupent de...