Optimisation fiscale

L'optimisation fiscale est accessible à tous les contribuables (particuliers et professionnels). Il s'agit de repérer toutes les possibilités de réduire sa fiscalité. Cela passe généralement par des investissements. Le but de ces niches fiscales est d'encourager certains investissements dans des secteurs particuliers en contrepartie d'une économie d'impôts pour le contribuable qui les effectue.

L'optimisation passe aussi par une délocalisation des charges déductibles de l'impôt dans un pays à forte fiscalité et par un transfert d'un maximum de produits dans un pays à la fiscalité faible.

Contrairement à l'évasion fiscale ou à la fraude fiscale, l'optimisation est un moyen légal, mais très controversé de payer moins d'impôts. L'OCDE (Organisation de Coopération et de Développement Économique) a mis en place un plan de lutte en 15 actions contre l'optimisation et la fraude fiscale à la demande du G20. Ce plan d'action international se nomme le "projet BEPS" (érosion de la base d'imposition et le transfert de bénéfice), il s'attaque principalement aux instruments fiscaux légaux utilisés de manière détournée par les grandes sociétés pour ne payer aucun impôt. Ce projet vise à instaurer plus de transparence sur les chiffres des multinationales afin qu'elles puissent être contrôlées au même titre que les petites entreprises.

Qu'est-ce que le label isr ?

Pour aller plus loin

Lanceurs d’alerte : l'Europe tire enfin le signal d'alarme

Longtemps critiquée pour son incapacité à protéger les lanceurs d'alerte, la Commission européenne pourrait bientôt prendre des mesures positives. Une proposition de directive est actuellement en discussion et devrait être soumise en fin d'année. Harmoniser la législation européenne...

L’OCDE met un coup d'accélérateur à la lutte contre l’évasion fiscale des multinationales

C’est un tournant dans la lutte contre l’évasion fiscale des multinationales. 70 pays ont adopté, mercredi 7 juin, une convention multilatérale, portée par l’OCDE, qui va permettre d’accélérer la mise en place de mesures obligeant les grands groupes à bien payer des impôts là où ils...

RSE : que propose Benoît Hamon ?

À moins de deux mois du premier tour de l’élection présidentielle, Benoit Hamon, candidat du PS, vient d’ajouter à son programme quelques mesures portées par ses anciens adversaires à la primaire de la gauche. Le but ? Rassembler. Made in France, revenu universel, taxe sur les robots…...