Les investisseurs font pression sur le G7 et le G20 pour la mise en œuvre de l’Accord de Paris

Publié le mercredi 10 mai 2017 à 11h05

217 investisseurs mondiaux - parmi lesquels le groupe Caisse des dépôts (dont Novethic est une filiale) - appellent les pays du G7 et du G20 à mettre en œuvre l’Accord de Paris. Dans une lettre publiée lundi 8 mai, ces investisseurs institutionnels représentant plus de 15 000 milliards de dollars d’actifs, demandent aux gouvernements d’élaborer des plans d’action climatique à long terme, en cohérence avec l’objectif de limiter la hausse de la température globale à 2°, voire 1,5°, d’ici la fin du siècle.   

"La mise en œuvre de mécanismes politiques efficaces et le suivi régulier des résultats sont essentiels pour que les investisseurs prennent des décisions éclairées, écrivent-ils. Il est donc vital que les pays du G7 et du G20 continuent d'exprimer publiquement leur engagement à soutenir le financement du climat afin de réduire et de s’adapter aux effets du changement climatique".

 

L'oubli du précédent G20

 

Ils saluent le fait que le sommet du G20, prévu début juillet à Hambourg, place le changement climatique, les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique comme sujets prioritaires. Mais ils regrettent que cette référence ait été omise du communiqué des ministres des finances du G20 en mars dernier.

"Les investisseurs sont prêts à collaborer avec les gouvernements pour faciliter les changements nécessaires et améliorer l’évaluation des impacts financiers liés au climat, et pour mobiliser les flux de capitaux nécessaires pour construire un système financier solide et résilient", s’engagent-ils.  

Ces investisseurs publient en complément un document d’information intitulé "Les gouvernements sont invités à maintenir l'élan sur l'action du changement climatique". Celui-ci détaille trois champs d'actions : mettre en œuvre des plans climatiques (INDC) à l’horizon 2050 ; orienter les investissements vers la transition énergétique, supprimer les subventions aux énergies fossiles et mettre en place un prix carbone ; instaurer des cadres de reporting financier lié au climat

Concepcion Alvarez