Le Brexit pourrait augmenter le risque d’esclavage moderne

Publié le vendredi 01 septembre 2017 à 10h00

Selon un rapport commandé par l'organisme britannique Focus on Labour Exploitation, le Brexit pourrait augmenter le risque d’esclavage moderne pour les travailleurs européens au Royaume Uni. "L’incertitude [liée au Brexit] réduit la confiance des travailleurs européens travaillant en Grande-Bretagne dans leurs droits et rend plus difficile le fait de dénoncer les abus. Nous avons urgemment besoin d’informations claires de la part du gouvernement pour éviter que des employeurs peu scrupuleux profitent de la peur et de la confusion ressentie par beaucoup de travailleurs", peut-on lire.

Un autre rapport, publié en juillet dernier par l’Anti-Trafficking Monitoring Group (ATMG), estime que le Brexit est une menace existentielle pour la coopération entre le Royaume-Uni et les pays européens en matière d’esclavage moderne. Selon l'étude, l’Union européenne a joué un rôle déterminant dans la lutte menée par Londres contre l’esclavage moderne grâce à des mécanismes de partage et des organisations comme Europol ou Eurojust. Cela a permis d’améliorer l’échange d’informations et la coopération entre les pays membres sur ces sujets. Les auteurs estiment que le Brexit risque de remettre en question les progrès réalisés et la protection des victimes.

Lire les rapports :

Lost in transition : Brexit and Labor exploitation 

Brexit and the UK’s fight against modern slavery

Béatrice Héraud