Climat : EpE publie des lignes directrices pour calculer et communiquer sur les émissions évitées

Publié le vendredi 08 septembre 2017 à 10h30

L’association Entreprises pour l’environnement (EPE) vient de publier un guide pratique d’une quarantaine de pages sur les émissions évitées de gaz à effet de serre. Depuis la COP21 en effet, les entreprises sont de plus en plus nombreuses à s’intéresser au sujet et à communiquer dessus.

Pourtant, "le sujet est suffisamment complexe pour qu’il n’existe pas de standard ou de norme sur leur évaluation, sauf dans quelques secteurs tels que la chimie ou les technologies de l’information et de la communication", souligne Jean-Dominique Sénart, président du groupe Michelin et d’EpE. Un manque d’harmonisation qui nuit à la communication autour de cet outil. Et ce, alors que les investisseurs sont de plus en plus intéressés par les indicateurs de CO2 évités, particulièrement dans le cas des émissions de Green Bonds.

Le guide permet donc de faire un point bienvenu sur le sujet. En commençant par définir le sujet : l’évitement d’émissions correspond à la réduction d’émissions que permet la mise en œuvre d’une solution bas-carbone (produit, service, projet ou investissement) par rapport à un scénario de référence.

Des guidelines pour avancer sur une harmonisation du calcul

Le guide propose aussi des recommandations sur : le choix de la méthode de calcul (tableau récapitulatif des méthodes existantes), de la solution de référence (un élément clé de la mesure), la définition du périmètre de calcul (choix du scénario, période d’évitement, analyse du cycle de vie…), la prise en compte de l’ensemble de la chaîne de valeur, et enfin sur la façon de consolider les résultats et de communiquer.

Pour illustrer les méthodes existantes et les difficultés rencontrées, 20 entreprises membres d’EPE ont accepté de témoigner sur leurs pratiques : on y trouve ainsi les cas de la SNCF, d'Air France, de Veolia ou de Suez.

Au delà des émissions de GES évitées, EpE estime que la publication de ce guide ouvre la voie au calcul des évitements sur d'autres impacts environnementaux tels que la consommation de ressources, l'empreinte eau, les impacts sur la santé ou la biodiversité. Et appelle les directions développement durable mais aussi les services de R&D, de communication et de marketing à s'en saisir.

Le guide est à consulter ici

Béatrice Héraud