Publié le 01 avril 2015

ISR / RSE

Aux États-Unis, le marché du Charbon en plein effondrement financier

L’ONG anglaise Carbon Tracker Initiative a publié, le 24 mars dernier, une étude démontrant qu’investir dans le charbon américain est devenu très risqué pour cause d’effondrement financier du secteur. Elle apporte ainsi de l’eau au moulin des campagnes de désinvestissement en cours dans de nombreux pays.

Mines de Charbon à ciel ouvert dans le kentuky photographié aux Etats-Unis en 2014.
Luke Sharrett / Getty Images North America / AFP

Intitulée "L’effondrement du charbon américain : démonstration pour un changement structurel", l ‘étude publiée par Carbon Tracker Initiative, l’ONG qui a théorisé le risque carbone, est un nouvel élément versé aux campagnes de désinvestissement en cours dans plusieurs pays.

Des campagnes notamment axées sur le charbon : si ce dernier constitue toujours une part importante des mix énergétiques, il est cependant en passe de devenir un épouvantail financier, compte tenu des pertes abyssales subies par les investisseurs.

 

Un déclin structurel

 

C’est la thèse développée par Carbon Tracker Initiative dans son étude approfondie sur l’industrie américaine du charbon. Un secteur dans lequel 26 entreprises ont fait faillite au cours des trois dernières années. "Le déclin de l’industrie est structurel" explique Luke Sussams, chercheur et co-auteur du rapport. "Le gaz de schiste bon marché, les régulations destinées à améliorer la qualité de l’air et la baisse des coûts des énergies renouvelables forment une combinaison qui met à genou l’industrie du charbon".

Beaucoup de producteurs de charbon ont perdu jusqu’à 80 % de leur valeur boursière au cours des trois dernières années. L’indice boursier qui rassemble ces entreprises, le Dow Jones Total Market Coal Sector Index, affiche  - 76 % sur cinq ans. Sur la même période, l'indice industriel a quant à lui augmenté de... 69 %.

 

La nécessité d'une alerte pour les investisseurs

 

Ces chiffres sont destinés à donner l’alerte auprès des fonds de pension mondiaux, qui investissent massivement dans des indices boursiers. Ils sont encore peu nombreux, parmi eux, à avoir décidé d’exclure le secteur du charbon. "Nous savons depuis des lustres que le charbon pose de graves problèmes sanitaires et environnementaux, mais il induit maintenant aussi des risques financiers" souligne Andrew Logan, directeur du programme énergies fossiles de Ceres, ONG américaine partenaire de Carbon Tracker Initiative.

Ce déclin du charbon est d'autant plus significatif qu'il a pour cadre l’une des économies mondiales parmi les plus développées. Une économie par ailleurs en phase de croissance. Pour les auteurs de l’étude, cela montre que "les régulations nationales, associées à des changements radicaux des marchés de l’énergie, font dérailler très rapidement des modèles économiques jusque-là florissants, le tout sans accord global sur le climat et sur le prix du carbone."


Anne-Catherine Husson-Traore
© 2016 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Cet article vous a plu ?

Recevez, deux fois par semaine,
les dernières infos de Novethic

Ou sélectionnez la ou les thématiques
qui vous intéressent
pour recevoir une alerte

Suivez-nous