GOUVERNANCE D'ENTREPRISE

Shell, GDF Suez et Samsung remportent les prix Pinocchio 2014

Le 18 novembre, 61 000 votants ont désigné Shell, GDF Suez et Samsung comme les mauvais élèves du développement durable. Ce vote était organisé par les Amis de la Terre, en partenariat avec Peuples Solidaires-ActionAid France et le Centre de recherche et d’information pour le développement (CRID). Les prix Pinocchio témoignent, selon ces associations, de "l’indignation croissante des citoyens face aux graves impacts sociaux et environnementaux des activités de multinationales".

 

 

EMPREINTE SOCIALE

Amazon et le dialogue social allemand : un choc culturel

Au-delà des revendications sur les salaires et les conditions de travail, le conflit entre le Goliath de la vente en ligne et le puissant syndicat Verdi révèle tout le fossé culturel qui les sépare. D’un côté, un groupe américain à la politique sociale ultralibérale, de l’autre, les partisans d’une culture d’entreprise à l’allemande fondée sur le principe d’égalité des droits entre capital et travail.

ISR / RSE

Manuel Valls "soutient" la proposition de loi sur le devoir de vigilance des multinationales

La question de la responsabilité des maisons mères revient sur le devant de la scène. Le lundi 17 novembre, le Premier ministre, Manuel Valls, a déclaré "soutenir" la proposition de loi sur le devoir de vigilance déposée l’an dernier par des députés de la majorité. Ce même jour, la directive européenne sur le reporting extra-financier était publiée au Journal officiel. Elle instaure une obligation de transparence pour les maisons mères.

EMPREINTE TERRE

10 ans après l’Appel de Paris, quelle prise en compte des polluants chimiques sur la santé ?

C'était en 2004, l’Appel de Paris alertait sur l’impact de la pollution chimique sur la santé. 10 ans plus tard, les preuves scientifiques sur les causes environnementales de l’épidémie de maladies chroniques comme le cancer ou le diabète s’accumulent. Mais ces résultats tardent à être pris en compte dans la réglementation sur les substances chimiques et dans les politiques de santé. Bilan d’une action qui veut faire reconnaître cette pollution comme un "crime contre la santé publique".

Suivez-nous