L'APRES PETROLE

Aux États-Unis, le charbon sur le grill

Le charbon, déjà fragilisé économiquement, est désormais attaqué par le président des États-Unis lui-même. Le Clean Power Plan, détaillé hier par Barack Obama, prévoit la fermeture d’un tiers des centrales au charbon, qui reste encore la première source d’énergie dans une vingtaine d’États, malgré un recul de la consommation. Et ces États entendent bien se battre contre le projet de la Maison Blanche, en invoquant notamment les milliers d’emplois menacés.

EMPREINTE TERRE

Émissions de CO2 aux États-Unis : Obama durcit les règles

Barack Obama a dévoilé lundi 3 août son très attendu "Clean power plan" piloté par l’EPA, l’agence de protection de l’environnement américaine. La nouvelle réglementation prévoit une baisse de 32 % des émissions de CO2 liées à la production d’électricité, ainsi que des investissements massifs dans les énergies renouvelables. Ces mesures, déjà contestées politiquement, marquent un tournant dans la politique américaine.

L'APRES PETROLE

Énergies renouvelables : la stratégie africaine des start-up allemandes

L’industrie du solaire stagne en Allemagne, suite aux dernières réformes adoptées par Berlin. Pour contrer l’atonie du marché intérieur, des start-up allemandes découvrent tout le potentiel offert par le continent africain. Et développent leurs propres modèles économiques. Fait nouveau : il ne s’agit pas d’aide au développement, mais bien d’un engagement économique avec recherche de bénéfices à la clé. Décryptage.

 

ISR / RSE

Management responsable : "L’entreprise classique, pyramidale, est de moins en moins adaptée à un monde qui bouge"

Agnès Rambaud et Émilie Bourgey sont respectivement directrice associée et consultante senior du cabinet "Des Enjeux et des Hommes". Ces deux spécialistes de la responsabilité sociale des entreprises (RSE) affirment que les entreprises doivent réinventer leurs pratiques managériales pour s'adapter aux nouvelles formes d'économie (collaborative, circulaire, de la fonctionnalité), aux générations Y et Z et à la révolution numérique. Entretien.

Suivez-nous