EMPREINTE TERRE

Maladie de Lyme : n’offrez pas d’écureuil de Corée à noël

Plus de 10 000 écureuils de Corée ont été dénombrés dans la forêt de Sénart. Et ils prolifèrent dans la région parisienne. Des recherches du Muséum national d’histoire naturelle montrent que cet écureuil a huit fois plus de risques de transmettre la maladie de Lyme via les tiques qu'il porte que les autres rongeurs. Mais l’interdiction de la vente en animalerie de cette espèce invasive se fait attendre.

EMPREINTE TERRE

Marée noire du golfe du Mexique : l’argent de BP, un cadeau empoisonné ?

Il y a 4 ans, l’explosion de la plateforme pétrolière Deepwater provoquait une catastrophe écologique. Aujourd’hui, les régions sinistrées aux Etats-Unis, celles situées autour du golfe du Mexique, s’apprêtent à recevoir leur part des dédommagements versés par le pétrolier BP. Une indemnisation mise en place dans le cadre d’une loi votée en 2012. Mais sa mise en œuvre se révèle complexe. Avec le risque, déjà identifié par plusieurs associations, de gaspiller cette manne financière dans des...

EMPREINTE TERRE

En Russie, les sources d’eau potable en danger

Polluer lacs et rivières en toute impunité faciliterait grandement les affaires de beaucoup d’entreprises en Russie. C’est le raisonnement de quelques députés, dont un milliardaire, qui tentent de faire adopter une proposition de loi qui modifierait le Code de l’eau dans ce sens. Une manœuvre qui met en danger la qualité de l’eau du robinet, déjà dégradée par l’attitude d’industriels irresponsables.

EMPREINTE TERRE

En Afrique, la Fondation Gates fait le choix des OGM

La Fondation Bill-et-Melinda-Gates a consacré 3 milliards de dollars au développement agricole en Afrique. En une décennie, elle est devenue incontournable. Mais selon un rapport de l’ONG Grain, l’organisation philanthropique donne surtout aux pays du Nord. Seules 5% des subventions vont directement au continent africain. Grain met aussi en avant l’entrisme de la Fondation Gates dans les organisations de développement et ses liaisons dangereuses avec des multinationales comme Monsanto.

Suivez-nous