EMPREINTE TERRE

Finance et climat : assurer une "transition ordonnée" vers une économie décarbonée

Une première. Ce vendredi 22 mai, près d'un millier d'investisseurs du monde entier se sont réunis pour parler changement climatique dans le cadre du Climate Finance Day, au siège de l'Unesco à Paris. Au-delà du partage des bonnes pratiques des acteurs déjà mobilisés sur le sujet, des engagements ont été pris par des acteurs incontournables comme AXA, la Caisse des dépôts ou Bank of America. Objectif : entraîner l'ensemble du secteur financier dans la prise en compte du risque climatique.

ISR / RSE

Transition énergétique : la France oblige les investisseurs institutionnels à intégrer le risque carbone

C’est un tournant majeur vers une finance bas carbone. Les députés français ont adopté cette nuit l’article 48 de la loi de transition énergétique, qui prévoit d’obliger les investisseurs institutionnels à intégrer dans leur rapport annuel une évaluation de leur contribution au financement de la transition énergétique. Une obligation qui ne concernait jusqu’alors que les entreprises.

EMPREINTE TERRE

Lutte contre le changement climatique : les acteurs financiers français s'engagent prudemment

"Comment réorienter les milliers de milliards vers une économie bas carbone ?", le slogan du Climate Finance Day, organisé ce vendredi 22 mai à l’Unesco à Paris, montre quel est l’objectif de cette journée. Quel rôle entendent jouer les acteurs français dans ce rendez-vous international qui accueille un millier de participants ? Leurs associations professionnelles y publient une déclaration, mais seule une poignée d’entre eux ont pris des engagements concrets sur le carbone.  

EMPREINTE TERRE

Aron Cramer (BSR) : "Quel que soit le résultat de la COP21, les entreprises devront agir contre le changement climatique"

Les entreprises prennent le changement climatique au sérieux. Mais elles doivent intensifier leurs efforts, notamment par le biais de collaborations, pour réussir à atteindre l'objectif d'un réchauffement climatique limité à 2°C d'ici la fin du siècle. C'est le message d'Aron Cramer, le président de l'organisation mondiale Business for Social Responsibility (BSR) qui accompagne 250 grandes entreprises sur les questions de développement durable et de responsabilité sociale.

Suivez-nous