L'APRES PETROLE

Aux États-Unis, la bataille autour des énergies solaires fait rage

En cinq ans, le nombre d'emplois lié au solaire a bondi de 86% aux États-Unis. Ce secteur pèse désormais deux fois plus lourd que celui du charbon. Même Apple et Google ont choisi d'y investir massivement. Ce qui ne convient pas du tout aux énergéticiens historiques, qui n'hésitent plus à faire du lobbying anti-solaire.

EMPREINTE TERRE

La commande publique des villes : un outil contre le changement climatique

Dans une déclaration signée le 26 mars 2015 à Paris, une trentaine de villes européennes prévoit de grouper leurs achats "verts". Le but ? Inciter les industriels, par un effet d’échelle, à étoffer leur offre de technologies faiblement carbonées. Le C40, qui regroupe de grandes métropoles à travers le monde, réfléchit aussi à des commandes groupées du même type.

L'APRES PETROLE

En Allemagne, les centrales à charbon ne sont plus rentables

Les trois énergéticiens historiques allemands, E.on, RWE et EnBW,ont publié au mois de mars des résultats annuels catastrophiques. En cause, l’expansion constante des énergies renouvelables (EnR). Pour survivre, ils doivent revoir leurs modèles économiques - et y intégrer pleinement les nouvelles énergies.

EMPREINTE TERRE

Loi Biodiversité : les entreprises peuvent-elles être réparatrices de biodiversité ?

40 ans après la loi sur la protection de la nature, la loi sur la biodiversité a été adoptée en première lecture à l’Assemblée nationale ce mardi 24 mars. Elle vient notamment clarifier le système de compensation des atteintes à la biodiversité. Un système synonyme de financiarisation pour certains, qui rend les projets possibles pour les autres. Mais entre associations et aménageurs, la doctrine "éviter-réduire-compenser" cristallise les tensions.

Suivez-nous