Novethic, Le média expert du développement durable

Suivez-nous

Publié le 05 avril 2011

EMPREINTE TERRE

Le recyclage des gobelets en plastique : une entreprise prometteuse

Le premier prix de l'entrepreneur responsable attribué par EPWN, réseau européen de femmes cadres dirigeantes, est revenu à Valérie Delesalle pour Versoo. Créée fin 2009, l'entreprise propose un circuit complet de collecte et recyclage des gobelets en plastique. Mise au service d'un développement plus durable, Versoo doit concilier performance économique, préservation de l'environnement et solidarité.


« Se lever le matin pour aller chercher des gobelets en plastique, sales en plus...c'est devenu une passion parce que je peux ainsi contribuer à ma modeste échelle à construire une économie plus durable !» L'enthousiasme de Valerie Delesalle qui a reçu le 31 mars, le premier Prix de l'Entrepreneure Responsable, est communicatif. Forte de son constat initial : 4,5 milliards de gobelets jetés chaque année en France dont 1 % seulement sont recyclés, pas vraiment de filières permettant de le faire à grande échelle, elle a donc créé Versoo fin 2009 avec son mari Xavier dans la région angevine. Il a conçu les collecteurs de gobelets. Elle a lancé l'entreprise en nouant des partenariats avec d'autres sociétés, locales de préférence qui partagent leurs valeurs. Il fallait construire les prototypes de collecteur, mettre en place une filière qui transforme ces gobelets en produits de lestage pour les machines à laver en attendant des développements ultérieurs. Main d'œuvre handicapée pour trier les gobelets, traitement et transformation localisés dans le même département mais possibilité d'aller chercher des gobelets dans toute la France, chaque dimension a été étudiée de près par Valérie Delesalle.
« Nous venons de signer notre premier gros contrat pour le siège de la Société Générale à La Défense où il y a plusieurs milliers de personnes, mais nous avons aussi des tous petits clients comme une mission locale dans le sud de la France qui nous envoie au mieux quelques milliers de gobelets par an.» explique Valérie Delesalle.

Un marché en pleine expansion

Elle met en avant la très forte capacité d'adaptation de Versoo aux évolutions d'un marché qui semble en pleine expansion. Il y a d'un côté les appels d'offre auxquels doivent répondre les sociétés distributrices de boisson qui comportent désormais des consignes de recyclage auxquelles elles ne sont pas du tout organisées pour répondre. De l'autre côté, dans les entreprises de toutes tailles les salariés sensibilisés aux éco gestes, voudraient pouvoir recycler les gobelets qui jonchent leurs poubelles tout comme le papier ou les cartouches d'encre. Pour chacune Versoo apporte une solution adaptée : « Pour les grandes entreprises avec beaucoup de volumes de gobelets, nous allons les chercher. Si elles consomment 200 000 gobelets par an, nous évitons ainsi l'incinération de 800 kilos de déchets plastiques soit 2,5 T équivalents CO2 évités. Les petites, elles, nous font des colis une à deux fois dans l'année et nous leur adressons un certificat de recyclage avec notre facture qui donne du sens à leur geste
Avant de se lancer, Valérie et Xavier Delesalle avaient déjà dirigé une petite entreprise familiale qu'ils avaient revendue, mais Valérie explique tout de suite qu'elle n'était pas comme Versoo, un projet résolument respectueux de la planète et des valeurs humaines. « Quand nous expliquons le projet, justifions nos choix et mettons en avant notre cohérence écologique et solidaire, nous suscitons l'enthousiasme des autres, même celui de notre banquière qui croit suffisamment au projet pour ne pas nous avoir demandé de garanties sur nos biens personnels» témoigne Valérie Delesalle qui espère pouvoir recycler 10 millions de gobelets en 2011.

Premier prix

Elle est très fière d'avoir reçu le premier prix d'entrepreneure responsable d'EPWN d'autant plus qu'il va lui permettre d'aider au développement de Versoo. L'originalité de ce réseau auquel appartiennent des femmes très qualifiées est d'avoir mis à la disposition de la lauréate du temps bénévole de ses membres. La dirigeante de Versoo pourra bénéficier de leurs services pendant un an afin de monter sa stratégie de développement commercial, réaliser une étude de marché européenne, faire une revue juridique de tous ses contrats, réaliser un film web, disposer de traductions en anglais, le tout à titre gratuit. Valérie Delesalle partagera son histoire avec un autre réseau auquel elle appartient déjà, celui des Entrepreneurs d'avenir. Ils sont plus d'un millier en France acteurs engagés du développement durable, qui se réuniront en mai prochain à Nantes pour leur « parlement ». « C'est très important pour nous de participer à un mouvement plus large de promotion du développement durable à travers des entreprises comme la notre » conclue Valérie Delesalle.

A.C. Husson-Traore
© 2014 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Suivez-nous