Publié le 14 septembre 2017

EMPREINTE TERRE

[Infographie] Paris2024 : les JO les plus verts de l'Histoire expliqués en 1 minute

Paris a officiellement décroché l'organisation des Jeux olympiques de 2024. La stratégie environnementale de la candidature parisienne, alignée sur les objectifs de l'Accord de Paris, est un des éléments qui ont pesé favorablement dans la balance. Une minute pour comprendre comment la capitale française entend remporter la médaille d'or environnementale. 


Un siècle après, Paris accueillera de nouveau les Jeux olympiques. La décision a été formellement annoncée mercredi soir à Lima, au Pérou, lors de la 131e session du Comité international olympique (CIO). Pour Emmanuel Macron, de retour d’une visite dans les îles de Saint-Martin et de Saint-Barthélemy, ravagées par l’ouragan Irma, il s’agit d’"une formidable reconnaissance de la France". "C’est un engagement de tout un pays", a-t-il déclaré dans un message vidéo adressé aux membres du CIO. "Défendre les valeurs de l’olympisme, c’est aussi œuvrer pour plus d’équilibre, plus de multiculturalisme".

La candidature française est marquée du sceau de l’Accord de Paris et devrait être le premier événement mondial à s’aligner avec un scénario 2°C. Ces Jeux seraient ainsi les plus verts de l’histoire, avec une empreinte carbone divisée par deux par rapport aux JO de Londres 2012 et de Rio 2016 (voir vidéo ci-dessous).

Cette stratégie environnementale a sans aucun doute fait pencher la balance du côté de la capitale française, croit savoir Jérôme Lachaze, responsable développement durable au comité de candidature Paris 2024. Après trois défaites - dont la dernière, en 2005, face à Londres pour les JO de 2012 -, Paris a enfin décroché le Graal que représentent les JO du centenaire. La ville accueillera donc la grand-messe olympique pour la troisième fois, après 1900 et 1924.

Accélérateur de la transition écologique

Pour fêter cette officialisation, des anneaux olympiques géants ont été dévoilés mercredi soir sur l’esplanade du Trocadéro, et les bus se sont parés de drapeaux à l’effigie des Jeux 2024. Après l’effervescence, la capitale va devoir se retrousser les manches si elle veut tenir son engagement et devenir la première ville hôte des JO à s’aligner avec les objectifs de l’Accord de Paris. "Nous espérons qu’au-delà de ces Jeux, une fois que nous aurons démontré que c’est possible, il y aura un effet d’entraînement" a déclaré à Novethic Pascal Canfin, le directeur du WWF France qui a accompagné la candidature parisienne sur les aspects environnementaux.

"C’est un bonheur immense", a réagi pour sa part Anne Hidalgo, maire de Paris, qui n’a pu retenir son émotion à l’annonce de la décision. "Ramener les Jeux à la maison cent ans après, c’est un bonheur immense. Cette victoire est d’autant plus belle qu’elle est collective et qu’elle est généreuse", a-t-elle notamment appuyé. "Mes premières pensées vont aux Parisiens et aux Franciliens, en particulier les habitants de la Seine Saint-Denis, qui grâce aux Jeux vont voir leur quotidien s’améliorer. Je veux leur dire, ainsi qu’à l’ensemble des Français, que ces Jeux seront un véritable accélérateur de la transition écologique, de la création d’emplois, et de la solidarité."

Concepcion Alvarez @conce1


© 2017 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Voir nos offres