Publié le 12 juillet 2017

EMPREINTE SOCIALE

Pascal Canfin (WWF) dévoile une appli pour consommer responsable

86 % des Français seraient prêts à changer leurs habitudes pour faire face au changement climatique mais beaucoup ne savent pas par où commencer. Pour les y aider, le WWF planche sur une application de crowdacting (1). Elle permettra de fédérer une communauté autour d’actions de consommation responsable. L’application sortira en janvier prochain. L’ONG vient de lancer une campagne de financement participatif (2) et recrute ses futurs bêtatesteurs. Entretien avec Pascal Canfin, directeur général du WWF France.


DR

Il existe déjà des dizaines de plateforme qui agrègent les actions individuelles contre le changement climatique. Que va apporter la vôtre ?

Ces plateformes sont déjà très utiles mais elles ne remplissent pas toutes les conditions pour engendrer un changement des comportements à grande échelle. Pour que le grand public tende l’oreille, il faut une notoriété forte du porteur de message. C’est le cas puisque le WWF est connu par 89 % des Français. Nous travaillons aussi avec La Poste et la Maif, très fédérateurs et immédiatement reconnus du grand public. Un autre critère est la crédibilité. Celle du WWF est reconnue sur ces sujets et elle sera encore renforcée par l’Ademe avec qui nous avons noué un partenariat. Enfin, il faut aussi avoir une visibilité très forte pour créer l’effet communautaire. C’est pourquoi, nous nous sommes associés à la série "Plus belle la vie" (4 millions de téléspectateurs en moyenne chaque soir, Ndlr) dont les acteurs pourront devenir les ambassadeurs de l’application auprès d’un très large public.

Très concrètement, qu’est-ce qu’on trouvera sur la plateforme de crowdacting sur laquelle vous travaillez ? 

Après la sensibilisation, nous allons aider pour le passage à l’acte. L’objectif est de réunir tout ce qui concerne la consommation responsable en une seule appli. Prenons l’exemple de quelqu’un qui a compris l’intérêt d’acheter du poisson issu d’une pêche durable mais qui ne sait pas où en trouver. En tapant le mot "poisson" dans notre appli, et grâce à la géolocalisation, nous allons lui proposer une carte avec les points de vente idoinesautour de lui. De plus, les utilisateurs pourront enrichir à leur tour cette carte en précisant quel poisson est vendu à tel endroit et sous quel label durable, photos à l’appui. Autre exemple sur le tri. Grâce à la géolocalisation, l’appli va pouvoir vous dire ce qui est recyclé ou non en fonction de la commune dans laquelle vous êtes. Cela peut être très utile en vacances par exemple. Pour commencer nous allons travailler sur quatre thématiques : alimentation, énergie, mobilité et déchets. Si nous sommes suffisamment nombreux, nous allons ainsi renforcer la connaissance du marché et rendre simple ce qui est aujourd’hui compliqué ou impossible.

Vous allez aussi lancer des défis aux utilisateurs et proposer des achats groupés…

Nous voulons jouer sur les trois grands leviers qui poussent chacun d’entre nous à agir : la fierté, l’intérêt et l’émulation. C’est pourquoi, au-delà de la fierté de faire partie de la communauté des crowdacteurs, nous proposerons des bons plans verts sur le principe des achats groupés appliqués à la consommation durable. Par exemple, des réductions pour l’achat d’un vélo électrique ou pour une adhésion à un fournisseur d’électricité verte. L’émulation se fera notamment à travers les défis que nous allons lancer à la communauté. L’idée est de faire faire un pas supplémentaire à chacun et de valoriser et récompenser les actions.

Vous visez l’objectif d’un million d’utilisateurs en France, est-ce suffisant ?

C’est déjà un objectif transformationnel puisqu’il n’a jamais été atteint. Nous souhaitons à la fois réunir les convaincus et ceux qui ont conscience des problèmes mais qui trouvent que consommer autrement est trop compliqué. Notre objectif est de rendre la transition simple et de redonner du pouvoir aux citoyens afin qu’ils soient les acteurs de leur propre transformation. Si nous atteignons 1 million d'utilisateurs, nous aurons créé une histoire collective très forte qui pourra se développer à l’international. Les WWF Chine et Corée du Sud ont déjà montré un fort intérêt pour l’application.

Concepcion Alvarez @conce1

(1) Sur le principe du crowdfunding, le crowdacting permet de mobiliser non pas des fonds mais des actions sur une thématique afin de leur donner plus de poids. 

(2) Campagne de financement sur Kisskissbankbank


© 2017 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Voir nos offres