Notre-Dame-des-Landes : le projet d’ordonnance sur le référendum sera amendé par le CNTE

Publié le vendredi 25 mars 2016 à 12h08

Ségolène Royal prendra en compte l'avis du CNTE. La ministre de l’Environnement présentait, jeudi 24 mars, le projet d’ordonnance qui doit permettre l’organisation d’un référendum sur le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Selon l’agence spécialisée AEF, le gouvernement n’a pas souhaité aller à l’encontre de l’avis de la grande majorité des membres du CNTE, le Conseil national de la transition écologique.

Par consensus, ils ont d’ailleurs exprimé leur opposition au texte qui leur était présenté hier, estimant  qu’il "n’est pas satisfaisant en l’état et nécessite des travaux complémentaires". Mercredi, plusieurs ONG environnementales avaient déjà adressé une lettre ouverte au Premier ministre à propos de la consultation populaire qui doit être organisée sur la construction d’un nouvel aéroport près de Nantes. Elles y affirmaient que le projet d’ordonnance sur ce dossier n’était pas conforme au dialogue environnemental tel que validé par le CNTE il y a seulement 5 semaines.

Selon les services du ministère, ce projet d'ordonnance servira de base aux travaux du CNTE, qui doit en présenter une version amendée dans les prochaines semaines, sans qu'une date soit arrêtée.

 

Mise à jour le 31/3/2016 : Lors de la première publication de cette brève, le 25 mars, nous indiquions par erreur que Ségolène Royal avait retiré ce projet d'amendement. Selon les dernières informations que nous avons pu recueillir, ce n'est formellement pas le cas.

Antonin Amado

Suivez-nous