L’Union européenne investit 33 millions d’euros dans les entreprises sociales en France

Publié le vendredi 18 mars 2016 à 17h18

C’est une première en Europe. La Société financière de la NEF et le Fonds européen d’Investissement (FEI) ont signé le premier accord de garantie d'entrepreneuriat social. Objectif : soutenir un peu plus de 300 entreprises françaises dont les activités peuvent être financées par le programme de l’Union européenne pour l’emploi et l’innovation.  

Cet accord de garantie, d’un montant de 33 millions d’euros, va permettre à la NEF de faire accéder au crédit des entrepreneurs sociaux. Il s’agit souvent de micros entreprises engagées dans les secteurs du commerce équitable, de l’agriculture biologique ou des énergies renouvelables. De très petites structures qui n’ont la plupart du temps pas accès aux crédits bancaires traditionnels. Ces entrepreneurs sociaux bénéficieront de prêts à taux d’intérêt réduit sans avoir à fournir de garanties.  

Pour Marianne Thyssen, commissaire à l'Emploi, aux Affaires sociales, aux Compétences et à la Mobilité des travailleurs, "cet accord marque un moment clé dans le financement européen de l'entrepreneuriat social".

Antonin Amado