Les grandes entreprises pointées du doigt pour le non-respect des délais de paiement

Publié le vendredi 11 mars 2016 à 10h11

32 % des entreprises françaises ne respectent pas les délais de paiement. C’est ce que relève la dernière édition du rapport annuel de l’observatoire des délais de paiement.

Le rapport pointe la responsabilité des grandes entreprises. La loi impose pourtant de payer ses fournisseurs et prestataires dans un délai maximum de deux mois.

Ce sont les entreprises les plus fragiles, des PME le plus souvent, qui sont les premières victimes de ce phénomène. En cumulé, ce sont 16 milliards d’euros qui font actuellement défaut à leur trésorerie. Pour les entreprises de taille intermédiaire (ETI), le trou est estimé à 4 milliards d'euros.

Pour lutter contre les abus, Bercy a décidé de renforcer les contrôles. En 2015, 2 000 entreprises ont été contrôlées par la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF). 110 sanctions ont été prononcées pour un montant de 3,5 millions d’euros d’amende.

Antonin Amado

Suivez-nous