Le grand chef Raoni veut réunir tous les peuples autochtones avant la COP22

Publié le mercredi 20 juillet 2016 à 10h52

Le Cacique Raoni, grand chef du peuple Kayapo au Brésil, a lancé un mouvement mondial pour réunir tous les représentants autochtones traditionnels de la planète, d’ici l’automne, dans l’«Alliance des Gardiens de Mère Nature».

Le but est de "porter des propositions complètes pour l’avenir de la planète, notamment la lutte contre réchauffement climatique" en prévision de la COP22 qui se déroulera du 7 au 18 novembre à Marrakech (Maroc).

Les communautés autochtones représentent aujourd’hui 370 millions de personnes regroupés dans plus de 70 pays, sur cinq continents.

La mission a été confiée à l’association Planète Amazone. Elle a lancé une campagne de financement participatif via la plateforme HelloAsso qui rencontre un franc succès. A ce jour, 146 368 euros ont été collectés sur les 150 000 espérés. Cette somme doit permettre à tous les représentants de se réunir dans le village Kayapo de Piaraçu, une terre indigène de l’Etat du Mato Grosso au Brésil, en septembre prochain.

De nombreuses personnalités ont d’ores et déjà soutenu l’opération, tels que Nicolas Hulot, le capitaine Paul Watson de Sea Shepherd, l’acteur Pierre Richard ou encore le chanteur Bernard Lavilliers.

Concepcion Alvarez