Le Canada et les USA décrètent un moratoire sur le pétrole de l'Arctique

Publié le mercredi 21 décembre 2016 à 16h01

Quelques semaines avant de quitter sa fonction, Barack Obama fait un nouveau geste pour le climat et l'environnement.

Le président américain sortant impose un moratoire permanent sur les forages d'hydrocarbures dans les eaux arctiques contrôlées par les États-Unis. 50 millions d'hectares sont désormais protégés.

Barack Obama justifie sa décision par le fait que les risques de marée noire restent à ce jour trop important.

La Maison blanche indique que la future administration Trump ne devrait pas pouvoir revenir sur cette décision, très critiquée par le Parti Républicain et l'industrie pétrolière. 

Le premier ministre canadien a de son côté effectué une annonce similaire. Dans les eaux canadiennes de l'Arctique, les forages sont maintenant proscrits. Ce moratoire pourra être revu tous les 5 ans côté canadien.

Les réserves prouvées d'hydrocarbures dans le cercle arctique sont contrôlée à 50 % par la Russie, à 20 % par les États-Unis et à moins de 5 % par le Canada.

Antonin Amado