L’Alliance solaire internationale inaugurée en Inde

Publié le lundi 25 janvier 2016 à 18h37

Lors de sa visite en Inde, le président de la République, François Hollande, a inauguré ce lundi 25 janvier, l’Alliance solaire internationale, à Gurgaon, au sud de New Delhi. Un évènement qui s'est tenu en présence du premier ministre indien Narendra Modi.

L’Alliance solaire internationale avait été lancée le 30 novembre, lors de l’ouverture de la COP21 au Bourget. Rassemblant 121 pays, elle a pour mission de réduire le coût du financement et des technologies solaires pour aider à leur développement. L’objectif de l’Alliance est de parvenir à 1 000 gigawatts installés d’ici 2030 pour 1 000 milliards de dollars d’investissement.  

"L’Agence française pour le développement (AFD) consacrera 300 millions d’euros sur cinq ans pour l’énergie solaire", a indiqué François Hollande au cours de ce déplacement. L'Inde veut montrer la voie avec une ambition affichée d'émettre 100 gigawatts de capacités solaires en 2022, contre 4 aujourd'hui.

Engie, déjà présent sur ce secteur via Solairedirect, une PME qu’il a racheté en juillet, a annoncé ce lundi avoir remporté le contrat pour la construction de deux parcs photovoltaïques de 70 mégawatts. Engie est également membre de l’organisation d’entreprises Terrawatt, elle-aussi lancée le 30 novembre, et destinée à prodiguer conseils et plans d'actions aux gouvernements, et notamment à la nouvelle Alliance.

François Hollande et Narendra Modi ont par ailleurs indiqué vouloir conclure les négociations de vente de six réacteurs nucléaire EPR de nouvelle génération à Jaitapur, sur la côte est de l'Inde, d'ici la fin 2016.

Concepcion Alvarez