Intelligence artificielle : Microsoft, Google, IBM, Amazon et Facebook définissent de "bonnes pratiques"

Publié le jeudi 29 septembre 2016 à 11h53

Face au développement rapide de l'intelligence artificielle (IA), plusieurs géants américains du web ont officialisé mercredi 28 septembre un partenariat portant sur de "bonnes pratiques" éthiques sur ce thème.

Un partenariat concrétisé par la création d'une organisation - dont le bureau sera constitué pour moitié de chercheurs et de membres de la société civile, et pour l'autre moitié de représentants de ces firmes - qui aura plusieurs missions :

- Mener des recherches, qui seront publiques, sur l'intelligence artificielle

- Effectuer des recommandations de bonnes pratiques

- Sensibiliser le grand public et les décideurs politiques à la question de l'IA

Cette initiative  vise à "protéger la vie privée et la sécurité des individus", et "s’oppose au développement et à l’usage de technologies d’IA qui violeraient les conventions internationales ou les droits humains".

Ces dernières années, les progrès de l'IA ont été fulgurants. La méthode du "Deep Learning" permet désormais à des ordinateurs de reconnaître des voix, des images et de progresser dans la compréhension du langage. Des progrès qui inquiètent des personnalités du monde scientifique, à l'instar de Stephen Hawking. L'astrophysicien britannique affirme que "l'IA pourrait mettre fin à l'humanité".

Santé et transport sont des secteurs particulièrement visés par les entreprises impliquées dans l'intelligence artificielle.

 

 

Antonin Amado