Efficacité énergétique du web : Amazon et Netflix à la traîne

Publié le mardi 10 janvier 2017 à 12h15

Apple, Google, Facebook et Switch bien classés. Netflix, Amazon Web Service et Samsung, à la traîne. C’est ce que révèle le dernier classement "clicking clean" de Greenpeace USA.  

Ce classement évalue depuis plusieurs années l’empreinte énergétique des opérateurs de centres de données de près de 70 sites Internet et applications parmi les plus populaires du monde. Et poussent les entreprises à prendre des mesures en matière d’approvisionnement en énergies renouvelables et d’efficacité énergétique.

Cette année, ce sont Amazon et Netflix qui sont dans le viseur de l’ONG. Greenpeace leur reproche un manque d’actions réelles par rapport à leurs engagements. Une pétition pour demander à Netflix d’abandonner les énergies polluantes est  lancée en même temps que le site dédié au classement. Netflix capte plus d’un tiers du trafic Internet en Amérique du Nord et détient l’une des plus fortes empreintes écologiques des entreprises évaluées dans le rapport.

Près de 20 entreprises de l’informatique se sont en revanche engagées à utiliser 100 % d’énergies renouvelables à terme dont Apple, Switch, Google et Facebook.

Béatrice Héraud