Climat : les géants du transport maritime appellent à l’action

Publié le mercredi 19 octobre 2016 à 12h52

Maersk, Cargill, The Global Shippers’ Forum and 45 autres organisations appellent le secteur du transport maritime à des actions ambitieuses en matière de lutte contre le changement climatique, rapporte The Guardian. Un appel lancé à l’occasion d’une importante réunion de l’Organisation Maritime Internationale (OMI) qui se déroulera à Londres la semaine prochaine et à moins d’un mois de la COP22.  

La coalition est soutenue par 19 autres entreprises faisant partie de la Sustainable Shipping Initiative qui a, la semaine dernière, pressé l’OMI de prendre en compte les objectifs de l’Accord de Paris sur le climat. "Il est temps de reconnaître le rôle important que joue l’industrie du transport maritime international dans le fait de pouvoir contenir la hausse de la température globale bien en dessous de +2°C", soit la limite fixée par l’Accord de Paris, a précisé cette coalition à l’OMI.  

Le secteur maritime est désormais le seul qui ne soit soumis à aucun objectif en matière de changement climatique. Le secteur aérien a en effet pris des engagements avec la mise en place d'un système de compensation de ses émissions début octobre. Le secteur maritime lui n’a acté en avril qu’une mesure de reporting des consommations de carburants.  

Les émissions du transport maritime sont évaluées à 3 ou 4 % des émissions de CO2 au niveau mondial mais elles pourraient grimper à 17 % d’ici 30 ans si le secteur n’est pas régulé. Par ailleurs, 90 % des échanges mondiaux de marchandises se font par voie maritime et cette tendance augmente d’années en années.

Béatrice Héraud