Chine : des émissions de CO2 en baisse en 2015

Publié le mercredi 20 janvier 2016 à 17h13

Les données économiques et industrielles, publiées mardi 19 janvier par le gouvernement chinois, indiquent que les émissions de carbone du pays sont susceptibles d’avoir diminué d'environ 3%, annonce l’ONG Greenpeace. Soit l’équivalent des émissions totales d’un pays comme la Pologne.

En cause, la contraction de secteurs clés de l'industrie lourde et le développement des énergies renouvelables. “Aucun pays n’a jamais développé ses capacités de génération à partir d’énergies renouvelables de façon aussi rapide ces dernières années. La Chine a ainsi pu satisfaire la croissance de 20% de la demande d’électricité observée entre 2011 et 2015 avec des énergies propres, tout en réduisant l’usage du charbon, ce qui constitue une prouesse, explique Lauri Myllyvirta, de Greenpeace. À l’avenir, l’accélération du déploiement des énergies renouvelables et le ralentissement de la demande d’électricité ne feront que précipiter la chute de la demande de charbon dans le secteur électrique. La Chine est donc très bien placée pour passer son pic de consommation de charbon et d’émissions de CO2."

La production d’électricité à base de charbon a quant à elle baissé de 4% l’an passé et ses importations de 35%. Cette nouvelle baisse, après les -2,9 % constatés en 2014, confirmerait que la Chine a passé son pic charbon en 2013, estime l’Institute for Energy Economics and Financial analysis (IEEFA).

Selon l’organisme, la Chine pourrait ainsi atteindre le pic de ses émissions de gaz à effet de serre dès 2020, alors qu’elle ne s’est engagée que sur 2030 dans le cadre de l’Accord de Paris. "Cette tendance pourrait bien continuer pendant au moins 3 à 5 ans, voire davantage” a réagit Li Junfeng, directeur général du National Climate Change Strategy Research and International Cooperation Center. La consommation et la production de charbon chinoises ont connu un tournant à la baisse depuis 2014. Même si elles rebondissent à l’avenir, ce sera de façon modérée. Les chiffres d'aujourd'hui envoient le signal fort de la nette accélération de la transition énergétique de la Chine. Je pense que la production d'énergie à base de charbon va continuer à baisser avec une vitesse annuelle de 2-4%. Et que la production d'énergie non fossile maintiendra un taux de croissance élevé de 20%".  

Concepcion Alvarez

Suivez-nous