Airbus : enquête pour soupçons de corruption au Royaume-Uni

Publié le vendredi 17 mars 2017 à 13h10

C'est au tour du Parquet national financier. Le PNF français a ouvert une enquête sur des soupçons de corruption d'Airbus au Royaume-Uni. Déjà en août 2016, le Serious Fraud Office (SFO), organe britannique chargé de la lutte contre la corruption, avait ouvert une enquête criminelle sur le groupe Airbus. 

L'affaire porte sur "des soupçons de fraude et de corruption dans les activités d'aviation civile", indiquait le SFO cet été. Plus précisément des "accusations de fraude, des pots-de-vin et de corruption liées à des irrégularités concernant des consultants tiers"

Le groupe aéronautique n'aurait pas mentionné, dans ses demandes de crédit export, le rôle de certains consultants étrangers dans l'obtention des commandes concernées par l'enquête. 

Airbus fait également l'objet d'une plainte, déposée par l'Autriche, pour fraude et corruption dans une autre affaire. Elle concerne la vente d'avions de combat Eurofighter en 2013. 15 avions ont été vendus à l'Autriche pour 1,7 milliard d'euros. "Airbus a délibérément trompé la République d'Autriche tant sur le vrai prix que sur les vrais capacités de livraison et les vrais équipements", déclarait le ministère de la Défense autrichien le mois dernier. 

Marina Fabre