Publié le 01 novembre 2017

GOUVERNANCE D'ENTREPRISE

[VIDEO] Magimel, Depardieu et Gringe incarnent la fraude à la taxe carbone à l’écran

Sorti le 1er novembre dans les salles obscures, "Carbone", le nouveau film d’Olivier Marshall, raconte l’arnaque à la taxe carbone de 2008. Elle a permis de frauder 1,6 milliard d’euros au fisc français et 8 milliards en Europe.

Benoît Magimel et Gérard Dépardieu illustrent la fraude à la taxe carbone de 2008.

Mercredi 1er novembre, le nouveau film d’Olivier Marshall sort au cinéma. Il s’agit d’un thriller très sombre titré "Carbone". Le sujet peut sembler austère pour un film grand public. Il raconte l'histoire d'une fraude à la taxe carbone qui, entre 2008 et 2009, a permis de soutirer près de 1,6 milliard d’euros au Fisc français.

Cette arnaque a surfé sur une offre de l’état français faite aux sociétés émettrices de CO2. Elle permettait, sur six mois, des avances de TVA sur la revente de droits à polluer, la taxe carbone. Par un montage de sociétés écrans et d’achats/reventes en série de droits à polluer, les escrocs sont parvenus à accumuler une avance de TVA vertigineuse. Au-delà de l’Hexagone, en moins d’un an, les escrocs vont réussir à détourner 8 milliards d’euros en Europe.

Dans le film très noir d’Olivier Marshall, cette arnaque romancée est portée par Benoît Magimel. Pour sauver de la banqueroute l’entreprise fondée par  son beau-père (Gérard Depardieu), le chef d’entreprise va plonger dans cette fraude et tomber peu à peu dans le grand banditisme, la corruption et la violence. Aux côtés des deux acteurs principaux, on retrouve à l’écran Mickaël Young, Gringe, Laura Smet ou encore Dani.

Ludovic Dupin, @LudovicDupin


© 2017 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Voir nos offres