Publié le 02 janvier 2018

ÉNERGIE

Vœux 2018 : Nicolas Hulot appelle à ce que les 365 jours à venir soient écologiques et solidaires

Après le président de la République dimanche, c'est au tour de Nicolas Hulot. Le ministre de la Transition écologique et solidaire a présenté ses vœux aux Français le 1er janvier. La priorité pour l'année 2018 sera celle de la préservation de la biodiversité, a-t-il annoncé, tout en faisant taire les rumeurs sur son éventuel départ du gouvernement. 

La priorité pour 2018 est la préservation de la biodiversité.
Capture d'écran

"Vous pouvez compter sur moi pour que les 365 jours à venir soient écologiques et solidaires", a tweeté le ministre de la Transition écologique et solidaire. Une façon de couper court aux rumeurs qui le disaient sur le départ. Il a enregistré une courte vidéo qui dresse le bilan de 2017 et présente les chantiers à venir pour la nouvelle année. 

Je tiens à vous adresser chaleureusement mes meilleurs vœux pour 2018. Vous pouvez compter sur moi pour que les 365 jours à venir soient écologiques et solidaires. Ensemble, écrivons une nouvelle page de la protection de notre planète.cc @Elisabeth_Borne @brunepoirson @SebLecornu pic.twitter.com/PrEabCvhQJ

— Nicolas Hulot (@N_Hulot) 1 janvier 2018

"L’année 2017 dans les domaines que je porte et dont j’ai la responsabilité a été marquée par le retrait de l’accord de Paris des Etats-Unis, rappelle-t-il en introduction. Pour autant, nous n’avons pas renoncé. Au contraire, nous avons même accéléré dans notre détermination à lutter contre le réchauffement climatique." Il cite ainsi le One Planet Summit, le sommet climat qui s’est tenu à Paris en décembre. "La communauté internationale y a réaffirmé son engagement à sortir des énergies fossiles".

La priorité est la préservation de la biodiversité 

Avant de présenter les priorités de 2018, Nicolas Hulot a souhaité avoir une pensée particulière pour toutes les victimes du changement climatiques, "frappées par une saison exceptionnelle qui pourrait devenir la norme". Harvey, Irma, Maria, José, les cyclones se sont en effet enchaînés de l’autre côté de l’Atlantique. Mais le ministre évoque aussi les victimes de sécheresse en Afrique notamment ou encore de la montée des eaux dans les petits États insulaires.

"Il faut maintenant accélérer car notre avenir se joue maintenant", assène-t-il. Dès janvier, les premières mesures de son "paquet solidarité climatique" vont voir le jour. Il comprend notamment une prime de 1 000 € pour troquer sa voiture contre un modèle neuf moins polluant et des aides à la rénovation énergétique des logements.

Enfin, le ministre a précisé que la priorité cette année était la protection de la biodiversité. Il a ainsi rappelé que la France accueillerait en 2020 le congrès mondial de l’UICN (Union internationale pour la conservation de la nature) en amont de la conférence des parties sur la biodiversité qui se tiendra en Chine. "Toute la société doit se mettre en mouvement pour restaurer les continuités écologiques, lutter contre ce fléau de l’artificialisation des sols et protéger sans distinction la biodiversité", a-t-il prévenu. 

Concepcion Alvarez @conce1


© 2018 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Voir nos offres