Publié le 12 janvier 2018

ÉNERGIE

Les écologistes veulent interdire le grand prix de formule 1 électrique à Paris

Depuis 2016, Paris accueille une manche du championnat de Formule E, les formules 1 électriques. Il s’agit d’une vitrine pour la mobilité électrique, rehaussé par l’écrin que forme la capitale française. Mais le groupe écologiste de la ville veut faire annuler cet événement en raison de son coût écologique, notamment à cause du bitume utilisé pour préparer le circuit des bolides. 

Le prochain grand prix de Formule E à Paris aura lieu le 28 avril 2018.
FormulaE

Le groupe écologiste de Paris a demandé jeudi à la maire PS Anne Hidalgo "des comptes sur le coût écologique et financier" du ePrix de Formule E (monoplaces électriques), organisé depuis 2016 dans la capitale. Dans une lettre ouverte, le groupe écrit vouloir "accéder à la convention liant la ville aux différents acteurs partenaires de cet événement sportif".

"Les promoteurs de cette course automobile s'auto-attribuant publiquement des empreintes environnementale et carbone faibles, nous aimerions connaître le détail des dépenses énergétiques et la production de CO2" liées à son organisation, ajoutent-ils dans cette lettre signée du président du groupe, David Belliard. 

"Mettre du bitume sur des kilomètres dans Paris pour seulement quelques heures, écologiquement, ce n'est pas bon du tout", a précisé à l'AFP le groupe, qui s'était déjà par le passé opposé à la tenue de cette course.

Montréal renonce

Interrogée par l'AFP, la mairie de Paris a assuré que le prix n'était pas financé par la Ville mais par ses organisateurs. "Sur l'empreinte carbone de l'événement, tout est fait pour la limiter : le matériel est acheminé par bateau, l'asphalte est réutilisé dans Paris, etc", a précisé la municipalité, jugeant par ailleurs, que comme il promeut "les mobilités durables et innovantes", cet événement a "toute sa place à Paris".

La ville de Montréal (Canada) a annoncé le mois dernier renoncer à accueillir l'édition 2018 du championnat de Formule E, en raison d'un coût trop important pour la municipalité, la nouvelle maire Valérie Plante ayant qualifié l'édition de juillet 2017 de "fiasco financier".

Paris accueille une course du championnat de Formule E, disputé par des monoplaces 100 % électriques, depuis 2016. La prochaine édition se tiendra le 28 avril 2018.

Ludovic Dupin avec AFP


© 2018 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Voir nos offres