EMPREINTE TERRE

Allemagne : indigestion générale due aux élevages de porcs

36 000. C’est le nombre de cochons que l’investisseur néerlandais Harry van Gennip veut élever dans un ancien kolkhoze situé dans l’ex-RDA. Loin d’être un précédent, ce projet d’étable géante vient s’ajouter aux nombreuses fermes industrielles d’élevage de porcs et de volailles qui ont déjà vu le jour en Allemagne. La méga-étable de trop ? L’exaspération enfle dans le pays et nourrit un mouvement de contestation fédéré autour d’un mot d’ordre : "On en a ras le bol".

ISR / RSE

Boycott contre Israël : "Plus on en parle à l'étranger, moins c'est efficace"

L'intervention militaire israélienne à Gaza a relancé la campagne BDS - Boycott, désinvestissement, sanctions - en Europe. Le mouvement organise quotiennement des opérations chocs pour tenter de convaincre le public de ne plus consommer de produits israéliens. Pour Jacques Bendelac, économiste et chercheur en sciences sociales, ces actions ne peuvent pas contraindre le gouvernement israélien à rouvrir des négociations avec l'Autorité palestinienne.

EMPREINTE TERRE

Hôpital : il y a urgence à éradiquer les perturbateurs endocriniens

A l’hôpital aussi, on est exposé à des substances de synthèse de l’industrie chimique. Les malades y côtoient des phtalates, un additif qui assouplit le plastique, et d’autres perturbateurs endocriniens (PE). Des études scientifiques établissent un lien entre l’exposition aux PE et la hausse des maladies chroniques telles que les diabète, cancers, infertilité... Cet automne, le Comité pour le développement durable en santé (C2DS) lance une campagne "l’hôpital sans PE".

L'APRES PETROLE

Remaniement ministériel : Ségolène Royal conserve le ministère de l'Écologie

Pas de changement à la tête du ministère de l'Écologie : Ségolène Royal a été confortée dans ses fonctions par François Hollande et Manuel Valls. Une bonne nouvelle pour les associations de défense de l'environnement alors que le projet de loi sur la transition énergétique doit être présenté cet automne devant le Parlement.

Suivez-nous